Actuellement en kiosque !

GL cover mag Août 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Facebook : les déprimés se réconforteraient en allant sur les comptes de leurs amis losers

Facebook : les déprimés se réconforteraient en allant sur les comptes de leurs amis losers

Selon une étude récemment publiée par des chercheurs de l’Ohio State University, quand les personnes se sentent déprimées, elles ont tendance à aller consulter les profils de leurs amis qui ont une vie pire que la leur.

On utiliserait Facebook différemment en fonction de nos humeurs ! C’est en tout cas ce qu’ont démontré des chercheurs de l’Ohio State University qui ont récemment publié une étude dans la revue Computers in Human Behavior. "En général, les gens vont sur les réseaux sociaux pour voir des choses positives. Mais si vous êtes déprimés, vous irez plutôt sur Facebook pour trouver des gens qui passent une mauvaise journée ou qui ne se présentent pas de manière extrêmement positive, car cela vous remontera le moral" a expliqué Silvia Knoblock-Westerwich, professeure en communication à Ohio State University.

L’étude a été réalisée sur 168 étudiants qui ont tous passé un test informatique. Par la suite, les chercheurs ont dit à une partie des élèves qu’ils avaient raté le test pour qu’ils soient de mauvaise humeur tandis que l’autre partie des étudiants a été félicitée afin que leur humeur soit bonne. Les étudiants ont regardé huit profils de type Facebook, sur un faux site web SocialLink, notés selon la réussite professionnelle et l’apparence physique. Le résultat ? Ceux qui étaient de mauvaise humeur ont passé plus de temps que les autres à regarder les profils des personnes mal notées. Ce qui confirmerait l'hypothèse de départ. "Si vous avez besoin d'un coup de pouce pour votre estime de soi, vous allez regarder les gens moins bien lotis que vous. Vous n’allez probablement pas être à la recherche de toutes les personnes qui ont obtenu un nouvel emploi ou qui viennent de se marier" a expliqué Silvia Knoblock-Westerwich."Un des avantages des réseaux sociaux, c'est qu'ils permettent aux gens de changer leur humeur en choisissant à qui ils veulent se comparer" a-t-elle ajouté.

--> Retrouvez plus de news et d'actualités sur Glamour.fr !

 

LIRE LA SUITE
Anaëlle Jalef

Dans cet article :

Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.