Actuellement en kiosque !

GL cover mag Novembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
HautHab__Leaderboard - skin
Inboard

Facebook censure sa photo de mammographie et Le Monde réplique

Facebook censure seulement les tétons féminins

Facebook a encore sévi. Le réseau social a censuré la photo de mammographie d'un article concernant le dépistage du cancer du sein, publié par le journal Le Monde. Celui-ci a alors répliqué en publiant une photo de torse masculin, pour dénoncer les règles de nudité absurdes du réseau social.

Le 11 octobre 2016, Samuel Laurent, journaliste du Monde a publié un tweet où il dénonce la modération excessive pratiquée par Facebook. Le réseau social a, en effet, censuré une photo qui illustrait un article des Décodeurs au sujet du dépistage du cancer du sein. La cause ? Une photo de mammographie, où l'on distincte clairement un téton féminin, est à la Une dudit article. Une "effraction" que Facebook considère comme intolérable et qui va à l'encontre de ses règles de nudité.

 

Pour protester contre cette censure abusive et dénoncer les règles de nudité aberrantes ordonnées par Facebook, Samuel Laurent a alors remplacé la photo censurée par celle d'un homme torse nu accompagnée d'une légende bien sentie. 

 

 

La modération exercée par Facebook sur les photos de ses utilisateurs fait polémique depuis un moment. Mais c'est surtout la politique double standard du réseau qui soulève les critiques car les attributs féminins y sont clairement proscris tandis que les masculins sont autorisés. 

 

LIRE LA SUITE
Chloé Maurin

Dans cet article :

Inread
Loginnn
__5574__FR-New-Glamour__Impact__Interstitiel - interstitiel

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.