Actuellement en kiosque !

GL cover mag Août 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Ce que vos habitudes sur les réseaux sociaux disent de vous

Vos habitudes sur les réseaux sociaux trahissent votre personnalité

Une récente étude publiée dans "The Journal Personality and Individual Differences" a permis de mettre en lumière ce que nos posts révélaient sur notre personnalité. Prêtes pour le verdict ?

Si l'on pense que les utilisateurs qui exposent sans cesse leur vie personnelle sur les réseaux sociaux sont des narcissiques chroniques, une récente étude a permis de révéler que nos comportements sur Instagram, Facebook ou Twitter n’étaient pas nécessairement ce que l’on croit.

Les résultats de cette enquête publiée dans The Journal Personality and Individual Differences mettent en avant nos difficultés à gérer notre image et à cacher nos incertitudes sur les réseaux sociaux. Menée sur 555 utilisateurs - un échantillon relativement restreint, elle a répertorié l’ensemble des posts des participants et surtout, leurs motivations à les publier. Les enquêteurs ont ensuite relevé des informations concernant la personnalité des sondés en se basant sur le "Big Five" ou le modèle OCEAN : l’ouverture d’esprit, la conscienciosité (l'autodiscipline), l’extraversion, l’agréabilité et le névrosisme.

L'estime de soi, un trait de caractère décisif ?

Les rendus de l'étude ont prouvé que certains sujets ou statuts postés corrélaient avec certains traits de caractère. Par exemple, quelqu’un de plutôt positif est plus enclin à tout partager sur les réseaux sociaux, et plus particulièrement sa vie sociale comme les fêtes ou ses rencontres entre amis. Les narcissiques quant à eux, posteraient plus des évènements relatifs au succès et aux prouesses comme une récompense ou une promotion au travail. D’un autre côté, les gens avec peu d’estime d'eux-mêmes miseraient sur des contenus liés à leur vie sentimentale. Plutôt que de rechercher une certaine validation et acceptation de leur réseau, ces derniers ont déclaré utiliser les réseaux sociaux pour s’exprimer librement et raconter une histoire."C’est normal de déduire que les gens qui manquent de confiance en eux postent des contenus liés à leur partenaire lorsque leur relation leur paraît menacée, c'est dans le but de la revendiquer ", affirme l’auteur de l’étude.

Les "likes" également dans la ligne de mire

D’ailleurs, des chercheurs ont créé un algorithme capable de prédire la personnalité d’un utilisateur Facebook en se basant simplement sur ses "likes", encore plus précis que l’opinion de nos proches. Finalement, en voulant cacher qui l’on est vraiment, on pourrait en réalité en dire long sur notre personnalité.

--> Retrouvez plus de news et d'actualités sur Glamour.fr !
 

LIRE LA SUITE
Myriam Benachour

Dans cet article :

Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.