Actuellement en kiosque !

GL cover mag Août 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Evan Rachel Wood critique la censure américaine au sein des studios de cinéma

Evan Rachel Wood critique la censure américaine

Dans une série de tweets, l’actrice Evan Rachel Wood s’est exaspérée qu’une scène de cunnilingus soit censurée par la Motion Picture Association of America, alors que des passages violents n’ont pas coupés au montage de son film "Charlie Countryman".

Quand Evan Rachel Wood n’est pas contente, elle le fait savoir ! Après avoir vu le nouveau montage de son dernier film Charlie Countryman, l’actrice s’est connectée sur son compte Twitter pour faire part de son énervement que des scènes de sexe aient été coupées dans la nouvelle version du long-métrage. Et ce n’est pas un tweet mais neuf qui ont été nécessaire pour passer son coup de gueule.

"Quelqu’un a jugé que voir un homme faire un cunnilingus à une femme rend les gens mal à l’aise alors que des scènes dans lesquels des personnes sont assassinées en se faisant exploser leurs têtes… restent telles quelles et inchangées."

L’Américaine critique l’association Motion Picture Association of America qui refuse de montrer à l'écran une femme qui prend du plaisir et accepte seulement de représenter des hommes en train de baiser des femmes. ###Twitter###Selon l'actrice, les femmes ne peuvent qu’être l’objet de désir et n'apparaîssent jamais maîtresses de leur sexualité. Evan Rachel Wood reproche à l'association, qui défend l'interêt de pas moins de six grands studios américains, de véhiculer une image sexiste des femmes dans ces films. Il faut tout de même rappeler que Charlie Countryman a reçu la motion R (comme Restricted) et est déconseillé aux moins de 17 ans.

--> Retrouvez plus de news Glamour !

LIRE LA SUITE
Sophie Bouchet
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.