Actuellement en kiosque !

GL cover mag Novembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
HautHab__Leaderboard - skin
Inboard

Etude : un étudiant sur deux souffre d’insomnie due au stress

Etude : un étudiant sur deux souffre d’insomnie due au stress

La Smerep a réalisé une étude sur la santé des étudiants en France… et les résultats sont inquiétants. Troubles du sommeil, stress et études : ce cercle vicieux touche près d’un jeune français sur deux.

A l’occasion de la Journée nationale du sommeil qui aura lieu le 18 mars prochain, la Smerep (centre de sécurité sociale étudiant et mutuelle) a publié, ce 9 mars 2016, une étude sur le sommeil des jeunes en France… et les résultats sont alarmants. Près de la moitié des étudiants sondés rencontrent des troubles de sommeil causés par le stress. Troubles qui surviennent au moment de l’endormissement pour un étudiant sur trois, ou au beau milieu de la nuit pour 15 % des sondés.

Examens, travaux, cours quotidien, autonomie… Les études seraient-elles la source principale de stress ? Oui, et ce pour 52 % des jeunes français contre 70 % concentré en Île-de-France. Et plus les études sont stressantes, plus les nuits sont courtes. Sur 1154 étudiants français (dont 654 interrogés en Île-de-France), près de 90 % d’entre eux avouent dormir moins de 8 heures par nuit, voire moins de 6 heures pour un lycéen sur cinq. Résultat : plus de la moitié des étudiants se sont déjà sentis débordés, submergés par ce cercle vicieux. Pire encore, cette étude révèle que 7 % des étudiants ont déjà eu des idées noires au cours de l’année passée.

LIRE LA SUITE
Sarah Jobert

Dans cet article :

Inread
Loginnn
__5574__FR-New-Glamour__Impact__Interstitiel - interstitiel

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.