Actuellement en kiosque !

GL cover mag Décembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
HautHab__Leaderboard - skin
Inboard

Etude : plus de 58% des femmes affirment avoir honte de leurs règles

Etude : plus de 58% des femmes affirment avoir honte de leurs règles

Selon une étude réalisée par l’entreprise américaine de protections hygiéniques "Thinx", plus de la moitié des femmes aux Etats-Unis ont honte d’avoir leurs règles.

Avoir ses règles n’est jamais une partie de plaisir. Et en plus de la douleur pour certaines, le tabou et la gêne sont encore très présents. En effet, d’après une étude réalisée par la société de protections hygiéniques américaine Thinx, "58% des femmes avouent ressentir de l’embarras lorsqu'elles ont leurs règles". Le rapport révèle également que 73% des personnes interrogées cachent leurs protections intimes lorsqu'elles vont aux toilettes. De plus, 70% d’entre-elles ont déjà demandé à un proche de marcher derrière elles pour vérifier si leurs vêtements n'étaient pas tâchés. Plus grave, 42% des femmes déclarent avoir subi des moqueries ou des commentaires dégradants à ce sujet de la part d'hommes. D'ailleurs, 44% d’entre eux avouent avoir déjà fait des commentaires négatifs à propos de l’humeur de leur conjointe lorsqu’elles sont indisposées. Pire : 51% des hommes interrogés estiment qu'il est inapproprié que les femmes mentionnent ouvertement leurs cycles menstruels sur le lieu de travail.  

Pour réaliser cette étude relayée par le Daily Mail, Thinx a réalisé un sondage sur 1 500 femmes et 500 hommes résidant aux Etats-Unis. Preuve que le tabou des règles n’est pas prêt de disparaître…

via GIPHY

LIRE LA SUITE
Ava Skoupsky

Dans cet article :

Inread
Loginnn
__5574__FR-New-Glamour__Impact__Interstitiel - interstitiel

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.