Actuellement en kiosque !

GL cover mag Août 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Etude : le salaire des femmes toujours inférieur à celui des hommes

Etude : le salaire des femmes toujours inférieur à celui des hommes

Ce mercredi 4 mars, l’APEC vient de dévoiler les résultats de son étude sur l’égalité salariale entre les hommes et les femmes. Conclusion ? Ces dernières sont toujours moins payées que les hommes.

Chaque année, peu avant la journée de la femme prévue le 8 mars, l’Apec, l'Association pour l'emploi des cadres, dévoile ses chiffres concernant les disparités de salaire entre les hommes et les femmes. D'après la loi, l'égalité des salaires est un principe selon lequel aucun employé ne peut faire l'objet d'une discrimination en matière de rémunération. En pratique, ce principe se retrouve sous l'expression "à travail égal, salaire égal". Si l’idée est séduisante en théorie, il semblerait que la réalité soit aujourd'hui tout autre. Le nouveau bilan de l'étude de l'association met l’accent sur deux constats : d’une part, l’inégalité salariale est marquée en province, d’autre part, plus l’âge avance et plus la différence de salaire entre les deux sexes augmente.

En effet, sur 14 000 cadres hommes et femmes, on remarque que pour un travail égal et des compétences égales en tout point (études, âge, ancienneté), une femme en province gagnera 8,6% de moins que son homologue masculin. Toutefois, les grandes villes ne sont pas non plus à prendre en exemple puisqu’à Paris, une femme cadre touchera un salaire inférieur de 8,2% en moyenne. Au total, les femmes, qui représentent 36% de l'ensemble des cadres français, comptent un salaire annuel de 45 520 euros contre 53 920 euros chez les hommes, soit 8 400 euros de moins par an. Toutefois, l’Apec enregistre une amélioration notable : si le salaire moyen est 18,6 % inférieur chez les femmes par rapport aux hommes en 2015, en 2008, il était de 22 % inférieur.

Par ailleurs, l’âge contribuerait considérablement à creuser l’écart salarial selon l’Apec. Par exemple, une femme de trente ans gagne 4,2% de moins que son homologue masculin alors qu’après 50 ans, cette différence atteint 12,5 % en moyenne. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, le secteur n’est pas un facteur décisif dans l’inégalité salariale. L’écart entre les hommes et les femmes cadres face au salaire n’est "que" de 5,5 % dans le milieu informatique, secteur où le nombre de femmes reste encore réduit. A contario, cet écart est de 11,3 % dans les ressources humaines, secteur représenté majoritairement par des femmes. Malgré les améliorations notables, cette étude permet de constater que l'inégalité salariale entre les hommes et les femmes persiste encore cette année.

--> Retrouvez plus de news et d'actualités sur Glamour.fr !

LIRE LA SUITE
Myriam Benachour

Dans cet article :

Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.