Actuellement en kiosque !

GL cover mag Novembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
HautHab__Leaderboard - skin
Inboard

En couple, mangez du sucre... pour éviter les disputes

Le sucre est le carburant de notre cerveau. Crédit : Getty

Selon une étude américaine, un taux bas de sucre dans le sang serait un terrain favorable aux disputes dans le couple.

Pour être heureux en couple… mangez du sucre ! Une étude américaine, menée par des chercheurs psychologues et parue lundi dans les comptes-rendus de l'Académie américaine des sciences (PNAS) du 14 au 18 avril, révèle que de faibles taux glycémiques dans le sang seraient un facteur de dispute et de violence chez les amoureux.

En effet, maîtriser ses pulsions agressives et garder son sang-froid demandent de l’énergie, et le sucre est le principal carburant de notre cerveau. Celui-ci "ne compte que pour 2% de notre poids mais consomme 20% de nos calories", a expliqué Brad Bushman, psychologue à l’université d’Etat de l’Ohio (nord), principal auteur des travaux de cette étude. Sagement, le chercheur préconise ainsi "d’être sûrs de ne pas avoir faim" avant une discussion avec son cher et tendre qui risquerait de s’avérer houleuse.

L’étude a été menée sur 107 couples mariés, durant 21 jours. Une poupée vaudou a été donnée à chaque participant(e), qui devait planter une épingle chaque fois qu’il/elle ressentait de la colère. L’indice glycémique était également mesuré régulièrement durant l’expérience. Il a donc été démontré que plus le taux de sucre dans le sang était bas, plus les participant(e)s torturaient leur poupée vaudou - et étaient donc plus en colère.

--> Retrouvez plus de news Glamour !

LIRE LA SUITE
Anne-Yasmine Machet

Dans cet article :

Inread
Loginnn
__5574__FR-New-Glamour__Impact__Interstitiel - interstitiel

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.