Actuellement en kiosque !

GL cover mag Août 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

En Chine, des braconniers affament des tigres pour en faire du vin

vin de tigre

Déjà traqués par les braconniers pour leurs fourrures et menacés par la déforestation, certaines dérives barbares utilisent aussi le tigre pour fabriquer du vin. Très prisé en Chine, le vin de tigre reste commercialisé malgré l’interdiction.

Ce vin soignerait les rhumatismes et l'arthrite. C'est en tout cas ce que prétendent les braconniers chinois qui élèvent des tigres en captivité et les affament, dans le but de fabriquer avec leur os un étrange breuvage : "le vin de tigres", révèle Maxisciences.com.



Malgré l'interdiction de l’utilisation des os de félins depuis 1993 en Chine, cet alcool à la fabrication étonnante (avec des os et des carcasses) reste commercialisé illégalement à travers le pays. Si cette pratique est interdite, elle est aussi grotesquement tolérée par le gouvernement chinois qui est bien au courant, d'après le rapport "Hidden in Plain Sight" ("caché juste sous nos yeux") de l'organisation britannique EIA (Environmental Investigation Agency), publié en février 2013. Il aurait même notifié en 2005 que les fermes (elles sont 200 à travers le pays) élevant plus de 500 tigres étaient en droit de commercialiser le vin de tigre, rappelle le site mongabay.com. Absurde !

Ainsi, les félins sont enfermés dans des conditions abominables : cages trop petites, animaux sous-alimentés, battus... et on en passe. Une fois les tigres morts ("de cause naturelle") suite à ces mauvais traitements, leurs carcasses sont transformées en vin qui sera vendu à près de 150 € la bouteille !

D'ailleurs, cette pratique participe massivement à la disparition de l'espèce. En 1900, on estimait que 100 000 tigres vivaient en Asie. À l’heure actuelle, ils ne seraient plus que 3 500 spécimens selon l’Union pour la conservation internationale de la nature. Ce chiffre est alarmant lorsque l'on sait que près de 5000 tigres sont élevé en captivité en Chine et aux Etats-Unis.


Une pétition pour stopper cette pratique est à signer ici

--> Retrouvez plus de news Glamour !
 

LIRE LA SUITE
Victoria Laurent
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.