• covfefe-GLAM-snippet-LVV

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Septembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Deux filles refoulées d’un vol United car elles portaient des leggings

Deux adolescentes refoulées d’un vol United parce qu’elles portaient des leggings

Ce dimanche, la compagnie aérienne United Airlines a empêché deux jeunes passagères d’embarquer car elles portaient des leggings. La polémique a suscité de vives réactions sur les réseaux sociaux.

Les tenues confortables pour voyager ne sont visiblement plus admises lors d'un voyage. Ce dimanche, alors qu’elles embarquaient à bord d'un avion de la compagnie américaine United Airlines à destination de Denver, deux jeunes filles se sont vues refuser l’accès à cause de leur tenue jugée "inappropriée". Le problème ? Elles portaient des leggings.

Sur Twitter, Shannon Watts, fondatrice du mouvement pour le contrôle des armes à feu "Moms Demand Action", a relaté la scène à laquelle elle a assisté. 

- "1) Un stewart de United ne laisse pas monter deux filles en leggings pour un vol de Denver à Minneapolis parce que le spandex n’est pas autorisé ?"

- "2) Elle les force à se changer ou à enfiler des robes par-dessus leur leggings sinon elles ne peuvent pas embarquer. Depuis quand United réglemente-t-il la tenue des femmes ?

"Une fille de 10 ans en leggings gris. Elle paraît normale et sa tenue est correcte. Apparemment United réglemente la tenue des femmes et des filles."
 

De son côté, United Airlines a soutenu la décision de son employée précisant que les deux jeunes filles étaient des "pass riders", c’est-à-dire des personnes voyageant gratuitement ou presque car elles travaillent pour la compagnie ou sont des proches. 

"Les passagers ce matin étaient des 'pass riders' qui n'étaient pas conformes à notre code vestimentaire pour les personnes bénéficiant de ce privilège."

Un privilège qui visiblement s’accompagne de règles strictes. Dans un communiqué publié ce lundi matin, la compagnie aérienne explique : "Les ’pass riders‘ sont considérés comme des représentants de United. Comme la plupart des compagnies nous avons un code vestimentaire que nous demandons aux employées et 'pass riders' de respecter.[… ] Nous le rappelons régulièrement aux employées quand ils placent leur famille sur un vol gratuitement. […] Aux autres passagers : vous êtes les bienvenus en leggings."

Une explication qui n’a pas convaincue les internautes, déclenchant une vague de moqueries sur Twitter. 

"United Airlines essaie d'interdire l'accès à un vol à des filles qui portent des leggings et ensuite font des pubs comme ça. Comme si United ne craignait pas assez..."

"Tous les attachés de presse quand ils ont vu le tweet de United"

"Un legging est une tenue courante pour une fille de 10 ans", a souligné l’actrice oscarisée Patricia Arquette sur Twitter. 


D’autres célébrités comme le mannequin Chrissy Teigen ou encore l’acteur Seth Rogen ont eux aussi fait part de leur indignation. 

"J'ai déjà voyagé avec United littéralement sans pantalon. Juste avec un long haut qui faisait office de robe. La prochaine fois je porterai un jean et une écharpe."

"Je ne veux pas jouer les trouble-fêtes, mais la dernière fois que j'ai voyagé j'ai vu deux amies parler et rire. Merci de faire en sorte que ça cesse."

"Ici à United, nous essayons juste de fliquer la tenue des filles de nos employés ! C'est tout ! Cool, non ?"

"Vous voyez ? Je l'ai déjà fait avant !"

"Quelle surprise United, vous n'avez même pas besoin que les gens EMBARQUENT dans vos avions pour foutre leur journée en l'air"

LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.