Actuellement en kiosque !

GL cover mag Août 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

De nouvelles révélations sur l'accident de voiture de Grace Kelly

grace kelly

Dans une biographie "Grace, la princesse déracinée" paru mercredi, le journaliste Bertrand Tessier affirme que c'était Grace Kelly et non sa fille qui conduisait au moment de l’accident mortel du 13 septembre 1982. De quoi mettre un terme aux rumeurs.

Alors que le film "Grace of Monaco" sort en salle le 19 mars prochain, de nouveau éléments viennent s'ajouter à l'affaire de l'accident de la route qui fût fatal à la princesse Grace Kelly. Immédiatement après le drame, de folles rumeurs ont circulées : la princesse, accompagnée de sa fille cadette Stéphanie, était-elle vraiment au volant le 13 septembre 1982 ? Cinq jours après le drame, même Le Monde suggérait que c'était sa fille de 17 ans qui conduisait sans permis.

Dans une biographie publiée mercredi 22 janvier intitulée Grace, la princesse déracinée, le journaliste Bertrand Tessier affirme que c'était bien Grace qui conduisait la Rover 3500S qui a enfoncé le rail de sécurité au niveau de Cap d'Ail et non sa fille, Stéphanie qui se trouvait elle aussi dans la voiture. Bertrand Tessier a retrouvé le capitaine de gendarmerie qui a mené l'enquête, Roger W. Bencze, un Franco-Américain, ancien commandant de la compagnie de gendarmerie de Menton qui avait enquêté sur ce drame. L'homme lui a permis de consulter des pièces jusqu'à présent restées secrètes comme des procès-verbaux et des photos de la scène du drame. En ce 13 septembre, Grace raccompagne Stéphanie à Paris. La voiture de la princesse est tellement remplie de valises que son chauffeur ne peut pas prendre le volant. Alors qu'elle quitte la propriété des Grimaldi de Roc Agel sur la commune de la Turbie sur la Côte d'Azur et s'engage sur la route, elle se fait doubler par un camion. Le conducteur du camion voit alors la voiture "faire de nombreux zig-zags, heurtant des rochers, avant de reprendre de la vitesse et de plonger dans le vide et de s'écraser après des tonneaux en contrebas", selon le rapport officiel. Mais en observant les photos du jour de l'accident, Bertrand Tessier a remarqué que "quand on la voit, on comprend que Stéphanie ne pouvait sortir que par la porte côté conducteur, la porte passager étant bloquée par le toit de la voiture." Dans Grace, la princesse déracinée, Bertrand Tessier publie également le PV d'un gendarme qui a formellement reconnu Grace au volant neuf minutes avant l'accident. Aussi, la route qui était droite ne permettait pas aux princesses de s'arrêter et d'échanger de sièges. "Je n'ai aucun doute sur la présence de Grace au volant", a asssuré Roger W. Bencze à Bertrand Tessier. Des révélations qui vont probablement mettre fin à la théorie du complot...

Extrait du dossier d'enquête de Grace, la princesse déracinée aux éditions L’Archipel de Bertrand Tessier.

--> Retrouvez plus de news Glamour !

LIRE LA SUITE
Victoria Laurent
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.