Actuellement en kiosque !

GL cover mag Août 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Comment l'insulte de Donald Trump s'est retournée contre lui

Donald Trump fait un don au planning familial malgré lui

Lors du troisième débat des présidentielles américaines en octobre, Donald Trump a insulté Hillary Clinton de "nasty woman". Une injure profondément sexiste que les internets n'ont pas tardé à s’approprier, pour la transformer d'une façon positive.

L'arroseur arrosé, ou plutôt Donald Trump, Trumpé. Le nouveau président des Etat-Unis a fait un don de 100 000 dollars au planning familial américain, et cela, malgré lui. Comment est-ce possible ? Toute cette histoire remonte en octobre 2016, lors du troisième débat des présidentielles américaines, lorsque Donald Trump insulte Hillary Clinton de "nasty woman" (méchante femme). Une injure sexiste dont les internautes qui suivent et commentent le débat sur la Twittosphère vont immédiatement s'emparer. En quelques heures, l'insulte devient un phénomène et les objets dérivés fleurissent sur l'eshop Etsy : portes-clés, posters, et autres, tous siglés des mots "nasty woman".

Mais un produit en particulier va faire un carton : un T-shirt "nasty woman" blanc en coton. Parce que le porter c'est témoigner de son soutien à Hillary Clinton tout en dénonçant le sexisme poussé de Donald Trump. Mais ce n'est pas tout, ce T-shirt se moque aussi délibérement de lui. En effet, la moitié des bénéfices de la vente de ce T-shirt a été utilisée pour faire un don au planning familial américain, au nom de Donald Trump. C'est ce qu'on appelle un beau pied de nez.

 

tap it if you're nasty

Une photo publiée par KATY PERRY (@katyperry) le

 

LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.