• covfefe-GLAM-snippet-LVV

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Octobre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Facebook utilise notre géolocalisation pour nous suggérer des amis

Facebook utiliserait la géolocalisation pour suggérer des amis

Si vous vous êtes toujours demandé comment Facebook arrivait à vous suggérer des amis que vous ne connaissez ni d'Eve ni d'Adam, on a trouvé la réponse.

Vous n'avez jamais échangé avec cette personne, vous ne l'avez pas vue depuis des années ou même jamais vue du tout. Pourtant, Facebook arrive à vous suggérer telle ou telle connaissance. Pourquoi le réseau social propose une personne plutôt qu'une autre ? Un homme a trouvé la réponse.

Alors qu'il venait de se rendre à une réunion pour adolescents suicidaires, il s'est vu proposer en "ami" un des parents anonymes présents dans la salle, sans avoir échangé avec lui une seule fois. Leur seul lien ? S'être trouvés au même endroit au même moment. "L'homme a alors immédiatement regardé ses paramètres et s'est aperçu que Facebook avait constamment accès à ses géolocalisations", dévoile une journaliste de Fusion.net.

Bingo. Facebook utiliserait nos données de géolocalisation pour nous suggérer des amis. Une information confirmée par une porte-parole du géant américain. Si la géolocalisation seule ne suffirait pas à supposer que deux personnes se connaissent, elle n'en reste pas moins un facteur important : "Facebook vous suggère des contacts basés sur des amis en commun, votre emploi, les informations liées à vos études, les réseaux dont vous faites partie, des contacts importés et d'autres facteurs encore"

LIRE LA SUITE
Léa Lestage

Dans cet article :

Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.