Actuellement en kiosque !

GL cover mag Août 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Chine : Google bloqué avant l’anniversaire du massacre de Tian'anmen

Chine : Google bloqué avant l’anniversaire du massacre de Tian

Le géant américain Google accuse le gouvernement chinois d’avoir bloqué l’accès à ses services à l’approche du 25ème anniversaire de la répression sanglante qui a eu lieu place Tian'anmen en juin 1989.

La censure a encore frappé en Chine. Le géant américain Google a annoncé que la plupart de ses services sont perturbés depuis quatre jours dans le pays et accuse le gouvernement chinois d'avoir volontairement provoqué ces perturbations en raison de l’approche du 25ème anniversaire du massacre de la place Tian'anmen à Pékin mercredi 4 juin. Google déplore que ses services de recherche, d’images, de messagerie, de cartographie et de traduction soient fortement perturbés voir inaccessibles depuis quelques jours. Le porte-parole du géant américain affirme que le groupe n’a constaté aucun problème technique sur ses services mais que, en revanche, son outil "transparence des informations" indique, par exemple, que l’utilisation du service de traduction a chuté de plus de 50% au cours du week-end dernier.

 De son côté, Pékin nie intervenir sur les services de Google. Le quotidien Le Monde explique que "le fait que le blocage soit partiel laisse supposer une intervention de Pékin cherchant à provoquer des perturbations sans pour autant apparaître comme la source des problèmes d’accès". Autrement dit, en n’interdisant pas entièrement l’accès au site mais en provoquant des problèmes techniques, le gouvernement chinois s’offre l’occasion de ne pas être accusé directement de censure.

En tout état de cause, le gouvernement chinois a toujours interdit les débats sur la répression de la place Tian'anmen des 3 et 4 juin 1989 et se montre très sévère auprès de ceux qui osent aborder le sujet. En effet, le mois dernier, plusieurs militants ont été arrêtés par le gouvernement chinois du fait de leur participation à une réunion sur les manifestations de Tian'anmen. Parmi eux, l’avocat des droits de l’homme Pu Zhiqiang et le célèbre blogueur Xiang Nanfu. Pour rappel, lors d’un rassemblement de manifestants sur la place Tian'anmen il y a 25 ans, des soldats avaient ouvert le feu sur la foule tuant des centaines de personnes.

Ce n’est pas la première fois que l’accès à Google est bloqué en Chine. En juin 2010, le géant avait annoncé être "partiellement bloqué" dans le pays où sa licence d’exploitation arrivait à expiration. Plus récemment, le 30 mars dernier, Google avait accusé la Chine de censure du fait de blocages empêchant les internautes chinois de faire des recherches sur son site hongkongais Google.com.hk.

--> Retrouvez plus de news et d'actualités sur Glamour.fr !

LIRE LA SUITE
Philippe Peyre
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.