• covfefe-GLAM-snippet-LVV

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Octobre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Changer de job tous les trois ans serait conseillé

Changer de job fréquemment s

Avec l'arrivée des Millénials dans la vie active, le monde du travail s'est transformé et les mœurs ont changé. Autrefois vu d'un mauvais œil, le changement d'emploi est aujourd'hui chose fréquente, de plus cela s’avérerait bénéfique.

Une étude réalisée par le site LinkedIn a démontré que les jeunes d'aujourd'hui changeaient beaucoup plus de travail que leurs parents à l'époque. Il y a de ça 5 ans encore, multiplier les emplois était synonyme d'inconfort. Un poste fixe assurait une certaine stabilité financière et conférait à l'employé un profil sérieux et loyal. Mais les temps ont changé avec l'arrivée des Millenials sur le marché du travail. Salariés comme employeurs s'accordent sur le fait que changer de job fréquemment serait une bonne chose. 

La génération actuelle à une soif d'apprendre sans limite, elle cherche sans cesse à proposer de nouveaux concepts, s'épanouir dans son travail et développer des projets. C'est une vision nouvelle du travail, qui ne considère pas forcément un poste fixe comme une opportunité ou même un but ultime. De nombreuses raisons ont poussé à ce changement de mœurs : l'économie n'est plus ce qu'elle était, les salaires ne concordent plus avec l'ancienneté dans l'entreprise. Au contraire, les nouveaux venus ont tendance à gagner davantage car ils sont plus qualifiés et ont beaucoup à donner dans un court laps de temps. Patty McCord, recruteur chez Netflix, a d'ailleurs assuré : "Le changement d'emploi est une bonne chose et les jeunes devraient penser à le faire tous les trois ans. Un employé devrait être considéré comme un contributeur. De plus, on acquière des compétences plus rapidement en changeant d'entreprise."

Mais quels sont les avantages ? Les chercheurs d'emplois ont conscience qu'ils doivent faire leurs preuves et donnent leur maximum dès le début, puis le jour où ils auront apportés tout leur savoir et auront envie de quelque chose de nouveau, ils partiront à la recherche d'une nouveau challenge. De plus, ce changement régulier conférerait un mode de vie plus stable, en dépit des idées préconçues. Cela apporterait une indépendance significative pour le salarié, qui permettrait de se renouveler sans cesse et de s'épanouir

Quant aux entreprises, malgré le coût élevé de la formation, le renouvellement est aussi bénéfique. Ils doivent juste se montrer plus pointilleux sur la sélection et investir dans le recrutement de nouveaux "talents".

 

LIRE LA SUITE
Chloé Maurin
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.