• covfefe-GLAM-snippet-LVV

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Octobre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Brésil : explosion d'affluence sur Tinder pendant la Coupe du Monde

Brésil : explosion d

Depuis le début de la Coupe du Monde de Football, le Brésil est devenu d'un coup le troisième pays en termes d'utilisateurs de l'application de rencontres géolocalisées Tinder. Bref, Mondial et "match" font bon ménage !

C'est le site Quartz qui le fait remarquer : Tinder, c'est 10 millions de "matches" tous les jours, mais surtout une augmentation de près de 50% de téléchargements au Brésil depuis le début de la Coupe du Monde (et ses 600 000 touristes attendus…), faisant de ce pays le troisième utilisateur mondial, derrière les États-Unis et le Royaume-Uni.

"Un utilisateur moyen Tinder passe environ une heure par jour sur l'application, soit 77 minutes, mais ce chiffre a doublé de presque 50% au Brésil depuis le début de la Coupe du Monde", a expliqué le porte-parole de Tinder Rosette Pambakian à Quartz.

En parallèle, la première application sur ce modèle, Grindr, spécialisée pour les hommes gays et bisexuels, a aussi vu son audience exploser, avec 31% d'utilisateurs en plus et 26% de temps passé en plus sur l'appli, faisant du Brésil le 6ème pays sur Grindr, avec quelques 202 972 utilisateurs par mois.

Tout comme l'application Tinder cartonnait aux J.O de Sotchi, une chose est désormais évidente : rassemblement populaire massif et rencontre online s'accordent bien ensemble !

Lire aussi : 5 bonnes raisons de se mettre à Tinder

--> Retrouvez plus de news et d'actualités sur Glamour.fr !

LIRE LA SUITE
ux JBethsabée Krivoshey

Dans cet article :

Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.