Actuellement en kiosque !

GL cover mag Août 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Bientôt une "Journée internationale contre la ballerine" ?

Bientôt une "Journée internationale contre la ballerine" ?

En plus d'être la fête nationale, il se pourrait bien que le 14 juillet devienne aussi la "Journée internationale contre la ballerine". Une volonté partagée par plus de 30 000 personnes.

Certaines l'adorent, d'autres la détestent. La ballerine est un tel point de discorde que deux hommes ont décidé de lancer une campagne de boycott. "Le 14 juillet est un jour d'union national, profitons-en pour nous unir contre le fléau de ce siècle qui hante nos vies : le port de la ballerine en 2016!", peut-on lire sur la page Facebook de l'événement "Journée internationale contre la ballerine". Ces chaussures plates, longtemps à la mode, sont aujourd'hui détestées par beaucoup. Et le terme est faible : "par respect pour notre vue, notre odorat, ainsi que pour vous mesdames, cessez d'être têtues comme ça", poursuivent Taylor et Alex, auteurs de cet évènement. Pour ce dernier, "l'action du 14 juillet était une blague à la base mais beaucoup de gens sont déterminés à venir. Du coup elle pourrait bel et bien voir le jour", a-t-il révélé au média Flair

Vue comme un "gage de célibat" et "un motif de rupture encore plus grave qu'une tromperie", la chaussure fait polémique et son interdiction a rassemblé plus de 32 000 personnes. Le 14 juillet 2016, les antis-ballerines se réuniront Place de la République, à Paris, pour faire entendre leur voix. Un événement qui a suscité des réactions des internautes, plus ou moins amusées. Certains déplorent, par exemple, que les hommes ne soient pas soumis aux mêmes diktats de l'apparence.

LIRE LA SUITE
Léa Lestage

Dans cet article :

Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.