Actuellement en kiosque !

GL cover mag Août 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Beyoncé et Jay-Z : une Américaine assure être la mère de Blue Ivy

Beyoncé

Une New-Yorkaise dénommée Tina Seals prétend être la mère biologique de Blue Ivy et intente un procès au couple de superstars Beyoncé et Jay-Z pour rétablir la vérité.

Déjà sujette à de nombreuses rumeurs de séparation avec son mari le rappeur Jay-Z, la chanteuse américaine Beyoncé doit faire face à un nouveau scandale. Depuis quelques jours une New-Yorkaise du nom de Tina Seals affirme en effet qu’elle serait la mère biologique de Blue Ivy, leur fille de deux ans et demi, a rapporté vendredi 15 juin le Daily Mail.

Cette dernière a même décidé de faire appel à la justice pour prouver ses allégations et toucher une compensation financière. Des accusations qui ont par ailleurs fait ressurgir des rumeurs datant de l'époque où Queen B. était enceinte et qui affirmaient que la chanteuse de 32 ans avait eu recours à une mère porteuse. Un filon que Tina Seals semble avoir transformé en véritable fond de commerce puisque la jeune femme prétend être la génétrice d'autres enfants de célébrités, notamment North West, la fille de Kim Kardashian et Kanye West née le 15 juin 2013. "Seals avait auparavant affirmé être la maman de la fille de Kim Kardashian et Kanye West, North, de Prince, Paris et Blanket, les enfants de Michael Jackson, mais aussi du prince George, le fils de Kate Middleton et du prince William" a raconté le Daily Mail. Des déclarations évidemment jugées "sans fondement" par le tribunal américain.

--> Retrouvez plus de news et d'actualités sur Glamour.fr !

LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.