Actuellement en kiosque !

GL cover mag Août 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Attentat de Nice : les jeunes refusent d’avoir peur

Promenade des Anglais le 19 juillet 2016

Selon une enquête réalisée pour "20 Minutes", neuf jeunes sur dix déclarent ne pas avoir peur suite à l'attentat de Nice le 14 juillet 2016… alors que le terrorisme ne cesse de gagner du terrain.

D’après les résultats d’un sondage réalisé le 19 juillet 2016 par Opinion Way pour 20 Minutes sur un panel de jeunes, seulement 12  % d’entre eux se sentent atteints par la peur suite à l’attentat de Nice. Les chercheurs ont interrogés 733 personnes âgées de 18 à 30 ans, sur leur ressenti après la terrible nouvelle du 14 juillet 2016. Face à cet évènement, la tristesse a pris le dessus pour la moitié des jeunes. Ils se sont massivement déclaré être "en colère" (32 %) et consternés (34 %). Pour Illan (19 ans), comme pour beaucoup, la nouvelle a été dure à encaisser : "Je me suis écroulé dans la rue et j’ai pleuré car je me suis dit : 'C’est terrible, on va revivre le 13 novembre". D’autres s’y attendaient : "Il n’y en avait pas eu pendant l’Euro, donc le 14 juillet était le moment idéal pour nous emmerder".

Si les réseaux sociaux sont abondamment utilisés dans ce genre d’évènement, il faut savoir prendre des pincettes : pour 46 % des sondés, ils sont "une source d’information peu fiable qui véhicule des rumeurs infondées". Seul 18 % les utilisent pour témoigner leur soutien ou leur solidarité. Refusant de laisser la peur l’emporter, les jeunes ont conscience de l’état de la société en France : "De ce que je vois sur les réseaux sociaux, l’unité nationale commence à s’effriter. J’ai des amis musulmans qui font l’objet de beaucoup d’amalgames. Ce qui m’inquiète, c’est ce que cela va engendrer comme divisions au niveau national ou européen, renchérit Anne. Dans quelle société vivront nos enfants ?" confient deux jeunes femmes.

"Vivre" est le maître mot. Et maintenant ? Tous ont les mêmes envies : profiter de la vie (pour 54 %) et passer plus de temps en famille (pour 39 %), mais pas questions de changer leur quotidien. Seulement 23 % des jeunes pensent qu’il faut faire preuve de prudence et 20 % qu’il serait plus sage d’aller s’installer dans un autre pays.

LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.