Actuellement en kiosque !

GL cover mag Novembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
HautHab__Leaderboard - skin
Inboard

Amoureux de sa juge, un détenu l'inonde de lettres et prend un mois de plus

lettre d

Un homme condamné à 15 ans de réclusion pour le meurtre de sa compagne harcelait sa juge d'application des peines, en l'inondant de lettres d'amour.

Étrange histoire d'amour qui, comme chantaient les Rita Mitsouko, finit mal : un détenu de la prison de Saint-Maure, dans l'Indre, condamné à une peine de 15 ans pour le meurtre de la mère de son enfant, a gagné un mois de détention supplémentaire à cause du harcèlement qu'il faisait subir à la juge chargée de l'application des peines en poste à Argentan (Orne).


"Ma chérie"
, lui a-t-il par exemple écrit, "je suis fier de toi. Toi et moi sommes officiellement ensemble depuis presqu’un an. (…) Je suis fou amoureux de toi. Tout ce qui m’intéresse c’est ton côté femme. (…) Je t’embrasse à cœur joie". Ainsi, les lettres d'amour enflammées de Jean-Ronique Charles lui ont valu d'être condamné mercredi 15 janvier par le tribunal correctionnel de Châteauroux à un mois de détention supplémentaire, alors qu'il comparaissait pour la seconde fois à cause de ses missives envoyées à la magistrate.

Intenable lors de l'audience et coupant sans cesse la parole, Jean-Ronique Charles a été expulsé de la salle d'audience avant d’être condamné à 30 jours de plus derrière les barreaux.

--> Retrouvez plus de news Glamour !

LIRE LA SUITE
B.K.
Inread
Loginnn
__5574__FR-New-Glamour__Impact__Interstitiel - interstitiel

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.