• covfefe-GLAM-snippet-LVV

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Septembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Amina Sboui a quitté les FEMEN

Amina Sboui a quitté les FEMEN

A nouveau libre depuis le 1er août dernier, Amina Sboui a annoncé hier qu’elle quittait le mouvement féministe FEMEN, car elle ne voulait pas "être associée à un groupe islamophobe". La leader des FEMEN, Inna Shevchenko, dénonce une trahison.

Amina Sboui, connue comme étant la première FEMEN tunisienne, a surpris tout le monde hier, en annonçant quitter ce mouvement féministe.

"Je ne veux pas que mon nom soit associé à une organisation islamophobe", a déclaré Amina dans une interview accordée au Huffington Post Maghreb. "Je n’ai pas apprécié l’action où les filles criaient "Amina Akbar, Femen Akbar" devant l’ambassade de Tunisie en France, ou quand elles ont brûlé le drapeau du Tawhid devant la mosquée de Paris. Cela a touché beaucoup de musulmans et beaucoup de mes proches. Il faut respecter la religion de chacun". Des actions alors menées par les FEMEN dans le but d’appeler au soutien et à la libération d’Amina, qui était à l’époque incarcérée depuis deux mois en Tunisie, pour avoir tagué le mot "FEMEN" sur le muret d’un cimetière. "Je les remercie de m’avoir soutenue. Surtout Joséphine, Marguerite et Pauline qui ont dû faire de la prison ici. Il y a eu de bonnes actions, mais pas toutes. Elles auraient dû se renseigner auprès de mes avocats avant de faire certaines actions. Cela a aggravé mon cas. Un autre chef d’inculpation, "association de malfaiteurs", a été émis à mon encontre alors que j’étais en prison", explique Amina, à nouveau libre depuis le 1er août dernier.

Autre raison au départ de la jeune femme : sa méfiance quant aux sources de financement du mouvement : "Je l’ai demandé à plusieurs reprises à Inna (Shevchenko, la leader du mouvement FEMEN, ndlr) mais je n’ai pas eu de réponses claires. Je ne veux pas être dans un mouvement où il y a de l’argent douteux".

Des propos qui n’ont pas vraiment plu à Inna Shevchenko, pour qui "Amina abandonne sous la pression", "cassée par la prison" et "brisée par le combat" : "En qualifiant les actions FEMEN de contre-productives, elle trahit les milliers de femmes qui se sont déshabillées à travers le monde pour la soutenir. La campagne mondiale Free Amina a vu les premières manifestations seins-nus en pays musulman. Des femmes se sont élevées contre l’islamisme dans le monde entier, des femmes ont fait face à des représentants islamistes comme Larayed. Grâce à cette campagne, Amina est libre. Plein de femmes continuent à croupir en prison. Cette campagne, ce combat, voilà ce qu’Amina a trahi. […] Avec cette décision, Amina joue le jeu des islamistes".

Des sentiments que Shevchenko a également partagé sur Twitter, en ce fendant de deux tweets assez amers :

"Amina n'a pas seulement trahi FEMEN mais des milliers de femmes qui ont agit pour sa liberté pendant la campagne "Free Amina" et grâce à qui elle est libre maintenant."

"J'aurais souhaité qu'Amina parte de manière plus intelligente. Ce n'est pas grave de partir, elle n'est pas la seule à avoir abandonné, mais ce n'est pas bien de mentir à propos de ceux qui étaient avec toi."

Il y a quatre jours, Amina Sboui a publié via le site internet des FEMEN une nouvelle photo d’elle seins nus, sur lesquels elle avait écrit le message "We don’t need your dimocracy", accompagné d’un signe anarchiste.

Sa décision de se dissocier du mouvement sextrémiste apparaît donc aujourd'hui d'autant plus surprenante. Malgré son départ des FEMEN, la jeune femme n’arrête pas pour autant le féminisme et pense rejoindre le groupe Feminism Attack. Elle a d'ailleurs participé il y a quelques jours à une de leurs actions à Tunis, au cours de laquel les militants ont projeté de la peinture sur les murs du Ministère de la Culture :

--> Retrouvez plus de news Glamour !

LIRE LA SUITE
Amélie Frantelle
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.