Actuellement en kiosque !

GL cover mag Août 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

À 14 ans, ils piratent un distributeur de billets grâce à son mode d’emploi

atm

Dans la journée du mardi 10 juin, deux adolescents canadiens ont pillé un distributeur automatique de la Banque de Montréal. L’arme du crime ? Un mode d’emploi téléchargé sur internet.

Comme nous l'informe le quotidien canadien Winnipeg Sun, Matthew et Caleb, deux Montréalais âgés de 14 ans, ont pris les commandes du distributeur de billets de la Banque de Montréal mardi 10 juin. Alors en pause déjeuner, les deux ados se sont servis du manuel mis en ligne sur internet et notamment du code secret à six chiffres par défaut qui permet de contrôler le distributeur automatique. "Nous pensions que ce serait marrant d’essayer, mais nous ne pensions pas du tout que ça allait marcher", a raconté l'un des deux garçons.

N’en revenant pas, les deux adolescents se sont empressés de prévenir l’agence de la banque la plus proche. Mais là, personne ne les a crus. "Nous sommes donc retournés au distributeur, a confié Matthew. Nous sommes rentrés dans le système encore une fois. Puis j’ai commencé à en faire sortir de la documentation, comme la quantité d’argent qui était contenue dans le distributeur, combien de retraits avaient lieu par jour… Ensuite, j’ai trouvé le moyen d’augmenter les frais de surcharge, que j’ai fait passer à 1 cent". Comme ultime preuve, les deux pirates en herbe ont remplacé le message d’accueil du distributeur par "Partez, ce distributeur a été piraté".

Lorsque les deux collégiens sont revenus à l’agence, les employés les ont cette fois pris au sérieux. "Ils ont fait venir le responsable pour parler avec nous, il nous a dit qu’il était très inquiet et qu’il allait appeler la direction de la sécurité de la banque", explique Matthew. La banque a aussitôt rassuré ses clients. Leurs informations confidentielles "sont en sécurité et n’ont jamais été mises en danger".

Et pour remercier l’honnêteté des deux garçons, le responsable de l’agence leur a rédigé un mot d’excuse pour l'école : "Veuillez excuser Caleb et Matthew pour leur retard après la pause déjeuner due à l’aide qu’ils ont apportée à la sécurité de la Bank of Montréal"

--> Retrouvez plus de news et d'actualités sur Glamour.fr !

LIRE LA SUITE
Maïlys Derville
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.