Actuellement en kiosque !

GL cover mag Novembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
HautHab__Leaderboard - skin

Les grandes enseignes décryptées

Les grandes enseignes décryptées Les grandes enseignes décryptées Les grandes enseignes décryptées Les grandes enseignes décryptées 4

On se rend dans ces boutiques comme on va à la chasse…. aux bonnes affaires. Elles sont incontournables, voire indispensables. Les H&M, Zara et autres grandes enseignes envahissent nos placards. Pour mieux vous repérer dans cette jungle de la fringue, un décryptage s’impose.

LIRE LA SUITE
1 /4

Les grandes enseignes décryptées

Les grandes enseignes décryptées

Certains ont beau juger l’enseigne « cheap », on trouve toujours la pièce qui fait mouche. Pour faire son shopping chez le géant suédois, il est recommandé d’avoir du flair et d’aimer fouiller un peu comme aux puces.

 

On achète quoi ?

On peut se permettre des achats compulsifs en shoppant des pièces ultra tendances, qui se démoderont peut-être la saison prochaine, mais qui ne nous auront pas coûté cher. Exemple : des pulls jacquards, des blousons d’aviateur en imitation de peau retournée, des capes et une multitude de vêtements camel, la couleur incontournable de la saison. Au rayon « accessoires », difficile de résister à la tentation d’une offre si riche et éclectique (bracelets, boucles d’oreille…).

 

Bon à savoir…

Si on aime une pièce, mieux vaut ne pas réfléchir trop longtemps. C’est peut-être la dernière fois que vous la verrez ! Si vous êtes pressée, vous pourrez toujours l’acheter sans l’avoir essayée. Et vous raviser dans un délai d’un mois sur présentation du ticket de caisse. Les magasins sont réapprovisionnés quotidiennement en nouveautés.

 

Points faibles

Se frayer un chemin dans la cohue du samedi après-midi relève du défi. Evitez le flamboyant flagship de l’avenue des Champs Elysées, conçu par l’architecte Jean Nouvel, les week-ends. Et privilégiez si possible le shopping en semaine…

 

Les petits plus

Le nouveau magasin H&M des Champs Elysées est ouvert jusqu’à minuit. Pratique pour éviter la foule en journée.

La ligne « big is beautiful », au-delà du 44, et celle destinée aux femmes enceintes sont de réelles valeurs ajoutées.

 

Ce qui fait le buzz 

La chaîne met à l’honneur, chaque année, un grand nom de la mode. C’est Lanvin qui s’y colle cette fois sous la houlette d’Alber Elbaz (après Sonia Rykiel, Comme des garçons, Stella McCartney…). La collection capsule sera disponible dans le monde entier à partir du 23 novembre. Et on sera au rendez-vous.

 

www.hm.com

2 /4

Les grandes enseignes décryptées

Les grandes enseignes décryptées

Pourquoi on aime la marque ?

Pour  ses lignes adaptées aux différents moments de la journée d’une femme : sport, ville, jean et soirée. Mais tout n’est pas égal.

 

On achète quoi ?

Il y a toujours une petite robe noire qui sort du lot et durera plus d’une saison.

 

Bon à savoir …

On peut faire du shopping online. A noter, les prix en France sont au-dessus de ceux pratiqués en Espagne (frais de transport, douanes…).

 

Points faibles

Les prix pratiqués par Mango sont supérieurs à ceux de Zara et de H&M. Contrairement à ces derniers, la marque ne propose pas de ligne hommes et enfants. Et s’inscrit moins dans la tendance que ses concurrents. Normal, les équipes de style ont pour consigne de faire plus de 70 % de basic et seulement 30% d’articles plus « fashion ».

 

Ce qui fait le buzz

Depuis 2006, la maison propose à des stars du cinéma et de la mode de devenir égéries ou stylistes le temps d'une saison.La muse de la campagne automne-hiver 2009/2010 n’est autre que l’ultra sexy Scarlett Johansson, sous l’objectif du célèbre photographe de mode Mario Sorrenti.
 

 

www.mango.com

3 /4

Les grandes enseignes décryptées

Les grandes enseignes décryptées

Pourquoi on aime la marque ?

Elle  nous surprend chaque saison un peu plus. Comme si l’enseigne montait de gamme sans que les prix s’en ressentent. Un appel à l’achat compulsif ! On le sait bien, les 300 stylistes d’Inditex (la maison mère) ont toujours l’œil rivé sur les podiums. Comment ne pas voir cet hiver une forte influence de marques comme Chloé ou Isabel Marant ?  

 

On achète quoi ?

Il y en a pour tous les goûts et tous les styles (BCBG, décontracté…). On craque, cet hiver, pour les pantalons « carotte », entre jodhpur et sarouel, déclinés en de multiples couleurs et matières (velours, toile, crêpe…). On a un faible également pour les chaussures, généralement de bonne facture et accessibles.

 

Bon à savoir …

On peut faire son shopping sur Internet. Finie la queue en caisse !

 

Points faibles

On peut craindre d’avoir la même tenue que sa voisine de pallier ou sa collègue. Dans la pratique, c’est plutôt rare. A moins de s’habiller en total look Zara, le risque est limité surtout si on accessoirise sa tenue. La qualité laisse parfois à désirer, mais les pièces sont souvent livrées avec des boutons de rechange.

 

Les petits plus

Zara, c’est aussi, désormais, Zara Home, et toute sa gamme d’articles pour la maison.

 

Ce qui fait le buzz

La marque a pour coutume de ne pas communiquer ou très peu. Peu de personnes le savent -c’est tout à son honneur - mais la chaîne de prêt-à-porter donnerait dans la réinsertion, en offrant sa chance, en boutique, à de jeunes exclus.

 

 

www.zara.com

4 /4

Les grandes enseignes décryptées

Les grandes enseignes décryptées

Pourquoi on aime la marque ?

Uniqlo (contraction de "Unique Clothes", vêtements uniques) excelle dans les cachemires unis à des prix imbattables et les jeans déclinés dans une multitude de coloris et de formes (skinny fit, regular fit, regular fit straight…) de 9,90 à 40 euros seulement.Ils sont fabriqués en Chine mais avec un denim japonais, le « Kahihara ».

 

Bon à savoir…

Sa gamme "Heattech" est un tissu très fin, qui tient chaud. Une sorte de Damar nippon breveté par Uniqlo !

 

Points faibles

On trouve très peu de jupes, de robes ou encore de chemisiers. Il se dit que la marque devrait prochainement pallier à ce manque.

 

Les petits plus

Près de 200 vendeurs s’activent dans l’immense magasin d’Opéra (1000 mètres carrés) avec un « shopping bag » au bras, destiné aux clients qui ont les mains pleines. Fidèle à la tradition japonaise, la marque accorde une grande importance à la qualité de l’accueil et du service-client. On a eu, pourtant, du mal à joindre au téléphone la boutique…

 

Ce qui fait le buzz

A l’ouverture du flagship, il y a un an, les pubs tapissaient un peu partout les murs de la capitale (vus aussi, des sacs à pain siglés !). Avec en guest stars de la campagne, des personnalités « hype »  - Sébastien Tellier, Mathieu Kassovitz… - habillées en Uniqlo. La marque, qui célèbre son premier anniversaire, a mis en place une offre spéciale fin octobre : les pulls 100% cachemire, marques de fabrique de l’enseigne, étaient vendus à 49,90 euros au lieu de 79,90. Pour sa campagne automne-hiver 2010, la chaîne a convié les comédiens Charlize Theron et Orlando Bloom à prendre la pose avec ce slogan: "Made for All".

 

www.uniqlo.com

Loginnn
__5574__FR-New-Glamour__Impact__Interstitiel - interstitiel

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.