Actuellement en kiosque !

GL cover mag Novembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
HautHab__Leaderboard - skin
Inboard

"La magie du j’en ai rien à foutre" : comment mener une existence sans prise de tête ?

Fatiguée de vous inquiéter pour un oui pour un non ? Alors il est temps de lâcher prise en adoptant les bons conseils de l'Américaine Sarah Knight, auteure de "La Magie du j'en ai rien à foutre". On vous explique comment.

Et si vous gardiez votre énergie pour les choses qui en valent vraiment la peine ? Sur le modèle de La Magie du rangement de Marie Kondo, la bible du désencombrement, Sarah Knight a imaginé son propre manuel de développement personnel…un brin atypique. Comme son titre l’indique, La Magie du j’en ai rien à foutre est destiné à aider toutes celles qui se perdent complètement dans les obligations en tout genre, au point de faire passer leurs intérêts personnels en dernier plan. Envoyer tout valser est une bonne idée en théorie, mais comment appliquer cette philosophie au quotidien sans se faire détester par tout le monde ? Réponse en quatre commandements.

Le grand nettoyage, tu feras

A l’instar de Marie Kondo, Sarah Knight propose aussi de faire une session de rangement, non de son appartement, mais de son espace cérébral. L’idée ? "Trier tous les trucs qu’on exige de vous en deux piles : ceux qui vous prennent la tête et ceux qui vous rendent heureux. En fonction du résultat, vous déciderez de vous en débarrasser ou de les garder". Ce qui implique aussi bien les exigences des autres, le dîner hebdomadaire chez vos parents, que celles que vous vous infligez : regarder la page Facebook de votre ex, faire une séance d’abdos tous les matins, enchaîner les heures sup pour impressionner votre boss. Et si vous trouviez pour chaque point une solution alternative plus épanouissante ?

Du regard des autres, tu t’affranchiras

Le point le plus difficile de la méthode ‘Même pas désolée’ ? "Sortir de la spirale infernale du 'je veux qu’on m’aime’ ". Et oui, nous sommes programmées pour vivre en communauté et donc prendre en compte les sentiments de notre entourage. Certaines sont mêmes capables de s’oublier pour se plier au désir des autres, se faire accepter ou aimer. "Croire que vous avez la moindre prise sur ce que les autres ont à l’esprit est futile", rappelle Sarah Knight. Nous ne savons pas ce qui se passe dans la tête de nos interlocuteurs et, souvent, nous avons tendance à sous-estimer leur degré de bienveillance. Accepter cette part d’inconnu amène à ne vivre que selon un seul critère : son bien-être personnel.

A dire "non", tu apprendras

La lecture de cet article vous donne envie de tout envoyer balader ? Attention, dire à votre chef que vous séchez la réunion du lundi "parce que vous avez des choses plus intéressantes à faire" n’est peut-être pas l’idée du siècle. Par contre, affirmer poliment, en cas de rendez-vous inutile, que vous n’avez aucun créneau de disponible ou laisser un autre collègue représenter l’équipe est une bonne option. Hors situations délicates où un faux pas peut vous coûter cher, privilégiez l’honnêteté. "Ne pas blesser les gens, et ne pas être pris en flagrant délit de mensonge, est la forme la plus pure de la méthode MêmePasDésolé. Rien ne doit vous plonger dans les affres de l’inquiétude ou vous obliger à présenter des excuses", explique Sarah Knight. Une bonne façon de garder la conscience tranquille. Et après tout, vous avez bien le droit de préférer un apéro entre copines à une baby shower où l’on parle épisiotomie autour de cocktails non alcoolisés ? L’objectif est tout simplement d’ "arrêter de dire oui pour faire plaisir", mais sans heurter les sentiments des autres.

Les bénéfices, tu récolteras

Débarrassez de toutes ces obligations inutiles, vous voilà gratifiée d’un supplément de temps, d’énergie et d’argent. Un bonus de vie qui vous permet de mener des objectifs à court terme (apprendre une langue, faire du théâtre, etc), mais aussi de revoir vos priorités sur le long cours. Dans son livre, Sarah Knight fait une liste des regrets courants chez les gens, comme avoir négligé sa santé ou ne pas avoir assez voyagé. A vous maintenant, de dresser la vôtre !

"La Magie du j'en ai rien à foutre" de Sarah Knight aux éditions Marabout, en librairie le 31 août 2016

LIRE LA SUITE
Norine Raja
Inread
Loginnn
__5574__FR-New-Glamour__Impact__Interstitiel - interstitiel

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.