• glamour-snippet-ysl-blackopium
  • Fashion Week Glamour

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
joursheuresminutessecondesdécouvrir
joursheuresminutessecondesdécouvrir
Inboard

Je veux un animal de compagnie !

Chien1vert

Ca y est, vous êtes décidées à avoir une bête à poil pendant les 15 prochaines années de votre vie. Glamour.com vous donne maintenant le mode d’emploi pour adopter un compagnon à quatre pattes.

-On choisit la race qui nous conviendra le mieux
Que ce soit pour un chien ou un chat, on choisit en fonction de son mode de vie, de son caractère, de son cadre de vie et de ses moyens financiers. Un berger allemand devra, en effet, manger un peu plus de croquettes que son ami chihuahua. Pour nous aider à trouver la bonne race, on peut répondre au quizz de Pedigree.com, de Wamiz ou aller sur Chien.com.Et pour les chats, c'est idem : un persan, ça se brosse régulièrement, sinon ça finit par avoir des dreads.

-On s’assure d’avoir le budget qui convient
Médor ou Félix ne vivront pas de caresses et d’eau fraîche. En plus de la nourriture, il ne faut pas oublier les frais de vétérinaire (une ou deux visites par an), de toilettage, de tatouages et autres accessoires (laisse, collier, panier…). On n’oublie pas aussi les frais engendrés par la garde du chien pendant les vacances si on décide de le laisser dans une pension ou un chenil. Le budget variera en fonction de la taille du chien, de sa race ainsi que des problèmes de santé rencontrés. Pour les chats, c'est moins couteux mais une stérilisation est obligatoire pour les chats des citadines.

-Si on décide d’adopter un chiot venant d’un élevage
Surtout, on se renseigne sur l’éleveur et sur sa manière d’élever les chiots. On s’assure qu’il ne nous vend pas un chiot de moins de huit semaines, qui ne serait alors pas sevré et qui pourrait avoir des problèmes de comportement.  Pour les chats, ce n'est pas moins de deux mois, trois mois pour être sûres qu'il sait se servir d'une litière et se laver tout seul. On peut même aller visiter l’élevage pour s’assurer qu’ils vivent dans de bonnes conditions. C'est important.

-Si on décide d’adopter à la SPA
On commence par aller sur le site de l’association où l’on peut voir les fiches des animaux actuellement dans les refuges. Si on craque pour une petite bête, il nous faudra fournir quelques documents pour pouvoir adopter : une pièce d’identité, un justificatif de domicile et un justificatif de revenus (seulement pour l’adoption d’un chien). Une participation financière est également demandée qui correspond  à la vaccination, le tatouage et la stérilisation de l’animal. Elle perd pas le nord Brigitte.

-On prévient son assurance
On ne sait jamais, notre bête bien-aimée pourrait avoir une subite envie d’endommager le jardin du voisin.Alors on est tranquille.

-On prend rendez-vous chez le vétérinaire
Le premier vaccin est souvent effectué par l’éleveur, lorsque que le chiot atteint les huit semaines. Mais on sera en charge d’effectuer la deuxième injection chez le vétérinaire.

-On ramasse ou on débarrasse
La litière, passe encore, on peut la nettoyer loin des regards. Les joies de la vie en ville, c 'est le petit sachet pastique dans la poche pour nettoyer le pavé des besoins de Rouky. So romantic, lors des ballades en amoureux...

-On dit oui pour la vie
A moins d'être un double de Cruella, un animal de compagnie, ça ne s'abandonne pas au bord d'une route en Espagne. Finalement, c'est presque aussi engageant qu'un enfant, sauf qu'en cas de divorce, on n'a souvent pas la garde partagée. Alors soyez-sûre de vraiment vouloir une bête chez vous avant d'emporter deux pit-bulls chez vous !

LIRE LA SUITE
Sarah Duverger et Bethsabée Krivoshey
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.