Actuellement en kiosque !

GL cover mag Décembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
HautHab__Leaderboard - skin
Inboard

8 raisons de fêter les mères (et les femmes) tous les jours

Desperate Housewives

Le 29 mai est la fête des mères, un truc un peu bizarre qui glorifie les ovaires productifs… et les fleuristes. Et si les femmes, mères ou pas, méritaient d’être célébrées chaque seconde ? La preuve…

Elle devient "égoïste"
Une femme ne veut pas d’enfant ? Elle est taxée d’égoïsme, comme si elle maltraitait un bébé imaginaire, celui qu’elle est censée avoir puisqu’elle a des ovaires. Elle n’a qu’un enfant (par choix, problèmes biologiques) ? Elle est bombardée de "Alors, ce 2ème ?! Tu peux pas le laisser seul". Elle en a 3, 4 ? On lui dit "Tu t’arrêtes quand ?!" Bref, une propriétaire d’ovaires ne semble pas avoir droit aux choix intimes…

Ses tétons sont sous pression
L’allaitement est devenu une vraie guerre idéologique, avec des études douteuses sur l’intelligence supérieure supposée des bébés au sein. Une tribune "Cessons de culpabiliser les femmes", signée par 1000 signataires, a même été publiée dans Libération. Une femme n’allaite pas ? Elle est coupable. Elle allaite longtemps ? Elle est coupable. Dès qu’elle enfante, une mère ne semble plus propriétaire de ses seins…

Elle fait les basses besognes
Selon l’Observatoire des inégalités, les femmes font 3h26/jour de tâches domestiques contre 2h pour les hommes. Et alors qu’elles aussi ont passé 8h au boulot, elles passent 2 fois plus de temps à faire le ménage et s’occuper des enfants. Pire, elles font les tâches les moins valorisées. Résultat, les femmes consacrent en moyenne 2h45/jour aux loisirs (lecture, télé, sport) contre 3h20 pour les hommes…




Elle travaille 92h/semaine
Si elle est au foyer, elle se fait arnaquer. Car, selon salary.com, elle fait 57h de plus qu’un employé de bureau. Et réalise plus de dix métiers, de psy à femme de chambre, chauffeur Uber à nutritionniste… Ses conditions de travail sont pénibles : elle travaille debout, s’octroie peu de pauses, et se fait virer sans préavis (quand l’enfant part). Salary.com estime son salaire à 108.000€/an. Et elle ne le réclame même pas…

Elle est précarisée quand elle est seule
La garde est toujours attribuée aux mères (83% des cas). Actuellement, 2 millions de mères élèvent seules 3 millions d’enfants en France. Des mères qui sont 2 fois plus touchées par le chômage, et davantage employées à temps partiel. Résultat, près d’une mère isolée sur deux finit le mois à découvert. Bien sûr, la pension alimentaire n’est pas payée, ou seulement en partie, dans 40% des cas…



Elle subit le plafond de verre
46% des Français (et 64% des cadres) estiment que tomber enceinte constitue un inconvénient dans l’évolution d’une carrière, et 36 % partage ce sentiment à l’égard des mères. De cette barrière invisible qui barre l’accès aux responsabilités jusqu’au licenciement pour cause de grossesse, en passant par les écarts de salaire avec les hommes, et la stigmatisation à l’embauche, être mère dans une entreprise n’est pas une fête…

Elle cul-pa-bi-li-se
Avec tous ces blogs de "mamans parfaites" (qui ne racontent pas qu’elles ont passé 4h à faire le ménage dans la chambre du petit et utiliser 22 appli spécial filtres), ces stars qui perdent leurs kilos de grossesses en 3h, ces femmes qui ont l’air de concilier boulot, enfants, amant comme qui rigole (mon œil) un nouveau syndrome est né : le burn out maternel, qui menace toutes celles qui doutent. C’est-à-dire la majorité…

Elle contribue au redressement économique
Les cadeaux de la fête des mères galvanisent de nombreux secteurs : fleuristes, bijoutiers, marchands de nouilles…  81% des Français pensent à célébrer cette fête chaque année, et 59% offrent systématiquement un cadeau à leur mère. Selon l'Insee, la fête des mères fait même "grimper les prix des fleurs et plantes." Ben tiens, fallait bien trouver une nouvelle occasion de surtaxer les mères…
 

 

 

LIRE LA SUITE
Julie Rambal
Inread
Loginnn
__5574__FR-New-Glamour__Impact__Interstitiel - interstitiel

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.