Actuellement en kiosque !

GL cover mag Décembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
HautHab__Leaderboard - skin
Inboard

8 raisons pour lesquelles vous êtes la meilleure

être la meilleure

Vous n’aimez pas votre reflet dans le miroir ? Vous pensez être loin de la perfection ? Quelle modestie. En réalité, vous êtes le plus merveilleux objet de la création. Car oui, la perfection se niche dans les détails. La preuve...

#1 Parce que vous êtes pessimiste

Les gens qui s’extasient sans cesse à coups de « Génial, j’adore ! » vous horripilent et vous êtes plutôt une Jean-Pierre Bacri en fille ("C’est nul. On va tous mourir ») ? Génial, on adore ! Vous êtes un génie. Car selon Candace Pert, neuroscientifique, les pensées négatives activent un processus chimique qui libère la créativité (en gros). Donc plus vous ronchonnez, plus vous êtes talentueuse. La raison n’est pas seulement biologique : une des caractéristiques de la rumination est la capacité à se faire des films ("Si j’avais pas loupé ci, j’aurais ça..."). Donc si vous étiez à Hollywood, vous seriez Tarantino.

#2 Parce que vous aimez les apéros

La prochaine fois que vous aurez la gueule de bois, ne vous maudissez pas vous, mais votre QI... Car des études relient intelligence et consommation d'alcool. Des chercheurs finlandais ont scruté 3 000 jumeaux et constaté que le frère qui avait parlé le premier (#précoce), était celui qui buvait le plus par la suite. La raison ? Sa grande intelligence sociale (le langage) lui apportait plein d’amis, et donc plus d’occasions alcoolisées. Conclusion des pros : "Les bonnes compétences linguistiques réduisent la probabilité de rejet par les pairs, et une activité sociale élevée prédit une consommation plus fréquente". Quel talent !

#3 Parce que vous avez peur de tout

La fille prête à sauter dans un avion à la dernière minute pour faire un tour de l’Asie avec 150 € en poche, celle qui saute du plongeoir de 5m, goûte aux mygales rôties à Tulum, tout ça... Ben c’est pas vous (même dans un hôtel club à Royan, vous emmenez une valise de médicaments). Et c’est tant mieux. Car des études suggèrent que les plus anxieux sont aussi les plus brillants. En comparant le nombre de fois où des étudiants avaient été inquiets avec leurs aptitudes sociales, il s’est avéré que les plus flippés étaient aussi les plus malins. C’est sûr, à force de tout anticiper, on devient une divinité du contemporain.

#4 Parce que vous êtes très grossière

Vous parlez mal et on vous dit que ça n’est pas joli dans votre bouche... Tant pis. Car le spécialiste du langage Timothy Jay prouve que la maitrise des jurons est preuve de culture. Pour le démontrer, il a demandé à un panel de lâcher le plus de gros mots possibles, durant 60 secondes, puis d’énumérer des mots simples durant le même temps. Résultat : ceux qui maitrisaient le plus les jurons étaient ceux qui avaient le vocabulaire le plus riche. "On dit que les gens grossiers sont mal élevés et incultes or l’expérience prouve qu’une vaste connaissance d’expression tabous est la preuve d’un langage très développé". Et toc.

#5 Parce que vous avez un chat

Les clichés sur les célibataires à chat ont la vie dure alors qu’elles ne sont pas des Bridget Jones en puissance, mais supérieurement autonomes... En 2010, l'Université de Bristol a découvert que les propriétaires de chats étaient plus susceptibles d'avoir des diplômes supérieurs. En 2014, un autre chercheur a constaté que les propriétaires de chat étaient plus intelligents. La raison ? Les félins ont beau être des petits radiateurs vivants, ils sont surtout libres ("Tes genoux ? Pas ce soir")... et plaisent aux humains qui ont le même profil. Donc apprécier les chats est signe d’une belle indépendance (intellectuelle, affective...)

#6 Parce que vous avez testé des drogues récréatives

Oui, vous avez bien lu. Selon une étude de 2012 sur plus de 6000 Britanniques nés en 1958, il existerait un lien entre QI élevé dans l'enfance et utilisation de drogues illégales à l'âge adulte : "Un QI élevé à 11 ans donne une plus grande probabilité d'utiliser des drogues illicites 31 ans plus tard", affirment James White et Catharine Gale, de l’Université de Southampton. "Nos résultats suggèrent qu’un QI élevé chez l'enfant peut inciter à adopter des comportements potentiellement nocifs pour la santé à l'âge adulte." On le savait, les grands genies sont toujours un peu autodestructeurs.

#7 Parce que vous êtes l’aînée

Des épidémiologistes norvégiens ont décortiqué l'ordre de naissance et le QI de 250 000 personnes de 18 ans. Résultats : les aînés avaient un QI autour de 103, les plus jeunes autour de 99. "La différence n'est pas due à des facteurs biologiques, mais à l'interaction psychologique entre parents et enfants", précisent-ils. En terme plus clairs : les aînés essuient souvent les pots cassés de l’éducation parentale, peuvent servir de baby sitter gratuit, sont généralement moins couvés... et donc obligés de lutter pour survivre. Ce qui aiguise forcément son acuité à l’existence.

#8 Parce que vous êtes gentille

Selon une étude rapportée par le New York Times, les gens beaux sont également perçus comme plus méchants (50% pensent que les beaux sont antipathiques). En réalité, il n’existe aucune corrélation entre beauté et méchanceté, mais plus les gens sont beaux, moins on leur pardonne d’écarts de conduite. À l’inverse, plus les gens sont gentils, moins on perçoit leurs défauts physiques. Donc mieux vaut être une fille lambda, mais d’une nature sympa, qu’une belle qui s’est levée du mauvais pied : la meilleure aux yeux du monde sera la plus sympa...

LIRE LA SUITE
Julie Rambal
Inread
Loginnn
__5574__FR-New-Glamour__Impact__Interstitiel - interstitiel

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.