• covfefe-GLAM-snippet-LVV

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Septembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

8 raisons pour lesquelles votre copine est mieux que votre mec

Gossip Girl

Pas d’amoureux à vous mettre sous la dent, ces jours-ci ? Tant mieux ! Cela vous laisse plus de temps pour vous consacrer à vos amies qui elles, ne vous veulent que du bien. La preuve...

#1 On n’est pas de corvée popote pour une amie
Laura A. Rosenbury, professeure de droit à l'Université de Washington, milite pour donner à l’amitié les mêmes droits qu’au mariage, cette " union qui encourage à perpétuer des schémas sexistes de soins, toujours attendus dans ce type de relation, et où les femmes restent les principales fournisseuses de ces soins. Alors que l'amitié ne réclame pas les mêmes soins : elle n’est pas présumée exclusive, et favorise des normes d'égalité et d'autonomie très différentes des normes de dépendance domestique. " Alors épousez un(e) ami(e) plutôt.

#2 On ne fracasse pas la vaisselle pour une amie
Votre vieille pote est sortie avec une seconde larronne, et elles ont même dormi ensemble, trop ivres pour ne pas avoir besoin de leurs deux cerveaux pour faire le code du porche d’entrée ? Leurs péripéties vous amusent, et vous réclamez chaque détail de cette folle nuit. Si un amoureux vous avait fait la même chose, vous seriez en train de découper ses vieux slips... Normal, les amis apaisent et leur présence diminue même le stress, selon une étude de 2011. Encore faut-il ne pas être névrotiquement exclusive en amitié...

#3 On ne se meurt pas d’amour pour une amie
L’espérance de vie des femmes est de 85,5 ans, celle des hommes de 79,3 ans. Alors mieux vaut soigner celle qui vous tiendra compagnie dans la dernière ligne droite... En plus, l’amitié augmente l’espérance de vie de 50% selon la science, en partie en raison de l’influence saine qu’elle a sur nos comportements quotidiens. Les amis chassent la dépression et peuvent aider à manger mieux (alors qu’une rupture fait perdre ou prendre 10 kg), arrêter de fumer, boire.. Bon, sauf si l’ami(e) en question est votre double maléfique qui préfère les shots au running.

#4 On ne sacrifie pas tout pour une amie
Selon les recherches de l’anthropologue d’Oxford Robin Dunbar, chaque fois que l’on se met en couple, on perd, en moyenne, deux amis. La raison ? Il faut du temps pour entretenir la flamme, ce qui appauvrit le cercle social en le délaissant. L’anthropologue a aussi calculé qu’en cas de difficultés, un célibataire fait appel à 5 proches, alors qu’une personne en couple sollicite 4 personnes, dont son partenaire. Mais si ses problèmes sont d’ordre amoureux, il n’a que 3 soutiens. Jamais un camarade ne vous aurait laissé vous enterrer à ce point...

#5 On n’a jamais imposé d’amie forcée
700 millions de femmes sont concernées par le mariage forcé dans le monde, et le politologue US Andrew Sullivan se demande pourquoi la société met l'accent sur l'amour plutôt que l'amitié qui, elle, " nécessite une volonté mutuelle : il faut deux personnes disposées à être des amis. Et ce contraste est accablant. L'amour arrive vite, et peut être basé sur le simple espoir, alors que l'amitié mûrit avec le temps. " Bon, ne rêvons pas, on peut aussi être déçues en amitié, mais dans ce genre de rupture, personne ne s’écharpe sur la pension alimentaire.

#6 On ne devient pas une loque pour une amie
Alors que l’amour développe (souvent) un sentiment de propriété (C’est à moi, pas touche !), l’amitié favorive l’empathie, selon les chercheurs de l'Université de Virginie qui ont étudié l’activité cérébrale d’amis placés en situation de danger. Résultat : le sentiment de menace était le même pour soi ou un camarade. " Les gens proches de nous deviennent une partie de nous-mêmes, " résument les chercheurs. Alors qu’en amour, le sentiment de danger naîtrait plutôt de ce SMS reçu à 0h12 sur le smartphone de l’être cher...?

#7 On n’est pas dressées au concept d’amie
Alors que le romantisme est un apprentissage social (petite filles gavées de : Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants), l’amitié est un des premiers apprentissages spontanés. Des recherches suggèrent que, dès l'âge de 9 mois, les bébés reconnaissent que les amis ont tendance à avoir des intérêts similaires. " Les nourrissons sont capables de regarder deux étrangers interagir et déduire lequel est susceptible d’être un ami, " conclut l’étude. Alors qu’en amour, on peut attendre 100 ans pour voir débouler un type falot sur un cheval blanc...

#8 On n’est pas heureuses sans amie
Selon une étude de 2012 de l'University College London, le mariage est plus bénéfique pour la santé mentale des hommes que pour celle des femmes (normal, s’ils ont trouvé une infirmière...), et les amitiés sont plus importantes pour les femmes. Quand on sait que l’amitié réduit la tension artérielle et dope les défenses immunitaires, pourquoi se priver ? Mieux, selon Karyn Hall, professeur à l’Université du Texas, les amis donnent " le sentiment d'appartenance à une vaste communauté, ce qui améliore le bonheur. " Normal, ce sont eux qui vous ramassent à la petite cuillère après chaque chagrin d’amour...

 

 

LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.