• covfefe-GLAM-snippet-LVV

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Octobre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

8 infos pour se sentir moins nulle

femme surprise ordinateur

Dans la vie, on s’en sort mieux avec certaines tares. Huit infos scientifiques pour déculpabiliser et faire la paix avec son sentiment de nullité.

# Les grosses fesses rendent intelligente
Selon une étude menée sur 16 000 femmes par des chercheurs de l'Université d'Oxford, les détentrices d’une grosse croupe sont plus intelligentes que celles dotées de fesses plates, en raison d’une production d’oméga 3 (favorable au développement cérébral) supérieure. Bref, mieux vaut arrêter de se moquer de Kim Kardashian, elle risque de décrocher le Nobel de physique un jour…

# Tout le monde drague mal
Le site de rencontre OKCupid divulgue que tout le monde envoie les mêmes locutions idiotes sur les applis de dating : du "coucou" nigaud aux points d’exclamation qui font passer pour l’excitée de service. Et la majorité fait un copié-collé du même message d’un prétendant à l’autre. Bref, mieux vaut ne pas se torturer trop longtemps les neurones pour appâter le gibier, on en attrape autant avec des emojis express…



# Le bordel rend productif 
Des chercheurs allemands révèlent que le bordel sur son bureau est l’indicateur "d’une forte conscience productive": ceux qui possèdent un espace professionnel en foutoir expriment en réalité leur besoin de productivité et leur "volonté d’aller droit à l’essentiel sans s’encombrer de futilités". Bref, mieux vaut expliquer à son boss que déblayer sa table, comme il le réclame depuis des lustres, risque de nuire aux résultats de la boîte…

# Le running fait mourir plus jeune
Marre de voir toutes les copines frimer sur les réseaux sociaux après avoir couru 10 km avec Runstatic ? Deux cardiologues US ont étudié la santé de 50 000 joggeurs sur 30 ans. Résultat : "Courir trop vite, trop loin et pendant de trop longues années peut raccourcir l’existence"… même s’il faut pratiquer un sport plus de 1 à 2h/jour pour se mettre en danger. Bref, mieux vaut finir tranquille sa série avec la tablette de Crunch, sait-on jamais…

# La routine sexuelle rend heureux
Des scientifiques américains (Pr Lowenstein, Krishnamurti, Kopsic, McDonald) ont sélectionné 128 couples qui faisaient l’amour entre une fois et quatre fois par mois, avant de demander à la moitié du groupe de doubler la fréquence de ses rapports sexuels. Résultat : le groupe le plus heureux était celui qui n’avait rien changé à sa routine, tandis que l’autre présentait des symptômes de stress. Bref, mieux vaut continuer à prendre son vieux compagnon pour une chaufferette réconfortante qu’aller voir le sexologue parce que tout le monde couche plus…



# La lâcheté sauve la bonne humeur
Le bonheur est contagieux selon une étude de la Framingham Heart Study. Une personne heureuse propage même son bien être à trois degrés de séparation, tandis qu’un voisin joyeux augmente la possibilité que vous le deveniez d’un tiers. On comprend mieux pourquoi certains élaborent toutes ces stratégies d’évitement vis-à-vis de leurs amis déprimés : c’est une question de survie mentale. Bref, mieux vaut coucher avec le voisin qui sifflote dans le corridor que passer la soirée avec une copine qui vient de se faire larguer…

# Saouler ses amis sur son passé assure l’avenir
À force d’entendre les coachs du bonheur nous seriner que les winners ne regardent que l’avenir, la nostalgie a mauvaise réputation. Or, selon une étude publiée dans le Journal of Personnality and social psychology, elle augmente l’aisance en société : repenser à ses succès passés, ses amis disparus, et tous ces bons moments évaporés, renforce l’envie de reproduire des expériences heureuses et d’aller vers les autres.  Bref, mieux vaut continuer à saouler son entourage sur sa dernière histoire d’amour, ça aidera à trouver plus vite la suivante…

# Les bourrelets augmentent l’espérance de vie
Selon une étude publiée dans le Journal of the medical American Association, les kilos en trop permettent de vivre plus vieux. Les mieux immunisées sont les personnes en léger surpoids, avec un indice de masse corporelle compris entre 25 et 30, qui réduit de 5 à 6 % le risque de mortalité, la graisse fournissant une réserve d’énergie à l’organisme lors de certaines maladies. Bref, mieux vaut conserver ses grosses cuisses que risquer la pneumonie en visant le 36.

LIRE LA SUITE
Julie Rambal
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.