• covfefe-GLAM-snippet-LVV

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Septembre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

8 bonnes raisons de procrastiner

procrastination

Ceux qui remettent tout au lendemain sont vus comme des bouches à nourrir inutiles ? Heureusement, le 25 mars devient la journée mondiale de la procrastination, pour mieux rappeler qu’elle est vitale. La preuve !

# Plus d’énergie
Vous êtes toujours partante pour regarder 10 épisodes d’une série d’un coup, mais attendez 10 mois pour remplir vos impôts ? Parfait, la tâche sera moins douloureuse. Car la procrastination utilise la peur comme facteur de motivation, qui libère de l’adrénaline, un analgésique naturel permettant de ressentir moins de douleur à accomplir une tâche rugueuse. Et puis ce shoot d’adrénaline vous le fait terminer si vite.

# Plus de concentration
Les procrastineurs, des mauvais éléments ? Erreur. Car le fait d’attendre la dernière minute pour s’y mettre rend plus vigilant. Vous usez de votre concentration maximale pour finir avant l’échéance, et aucune distraction ne peut vous perturber, pas même un SMS de Ryan Gosling (bon, peut être à part lui). Et contrairement aux adeptes du multi-tâches qui s’égarent trop souvent, vous êtes tendue vers l’objectif.

# Plus de facilité
Non seulement cette tâche longuement reportée car jugée pénible vous a permis d’accomplir plein d’autres besognes horribles sans vous en rendre compte (trier des dossiers et même ranger les tiroirs, c’est dingue), dans votre stratégie d’évitement, mais dès qu’une obligation encore plus pénible survient, vous réglez la première comme par magie, parce que comparée à la nouvelle tâche horrible, c’est presque une récréation.

# Plus de travail utile
Les collègues peuvent bien vous regarder en biais parce que vous êtes la première à partir à la cantine, et la dernière à en revenir, votre art du contournement vous permet de ne jamais travailler pour rien. Car au boulot, le vent tourne toujours : le client a changé d’avis, le patron doute… il faut faire machine arrière. Et tandis que les autres râlent d’avoir sué pour rien, vous vous y mettez enfin, comme une fleur.

# Plus de points de vie
Vos collègues qui font du zèle depuis le matin sont au summum du stress à 16h. Alors que vous baignez dans une zenitude absolue, grâce à une routine bien réglée : 3/4 d’heure de ragots à la machine à café, 1h de vidéos de chaton, etc. Du moment que vous avez trouvé le temps (même restreint) de finir ce qui vous était demandé, vous avez passé une meilleure journée que ces control freaks…  Et votre santé vous remercie.

# Plus de bonnes décisions
Selon Frank Partnoy, professeur à l’Université de San Diego, travailler dans l’urgence permet de faire des meilleurs choix. Car attendre longtemps pour s’y mettre, quitte à planquer la tâche sous le tapis en essayant de ne pas y penser, laisse pourtant les solutions mûrir dans sa tête, souvent de manière inconsciente. Bref, vous croyez avoir biaisé, mais intérieurement, vous avez beaucoup travaillé.

# Plus de productivité
Si, si, glander au bureau est formidable pour le profit de la boîte. Car selon la Fondation Américaine du Sommeil, la perte de productivité à cause de la fatigue des employés est estimée à 18 milliards de dollars. Et en passant des heures à consulter des recettes vegan pendant que les autres triment, vous évitez le burn out et le congé maladie longue durée. Bref, vous, au moins, vous êtes là tous les jours… même pour 2h d’efficacité.

# Plus d’humilité
95% des gens avouent procrastiner : les travailleurs passent un quart de leur journée à le faire, les étudiants un tiers… Ce qui rend le monde plus doux. Car les procrastineurs, selon Frank Partnoy, n’ont pas d’attentes mégalos. Ils sont lucides et savent qu’ils ont donné ce qu’ils ont pu dans un temps limité. Ce qui les rend moins revanchards et teigneux, tels de gentils herbivores dans une vilaine jungle de winners carnassiers…

 

 

LIRE LA SUITE
Julie Rambal
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.