Un viol collectif indigne les Indiens

viol collectif inde

Pour la première fois, un sordide viol collectif à New Dehli créé un véritable mouvement social. Les citoyens indiens en ont assez de l'impunité des violeurs et de la non-action du gouvernement.

Le 16 décembre, en début de soirée, Ragini a été agressée dans un bus privé par six hommes, alors qu’elle revenait du cinéma avec un ami. Ils l’auraient violée chacun leur tour avant de la blesser avec une barre de fer, lui infligeant des dommages irréversibles aux intestins. Il l’aurait ensuite jetée sur le bord de la route. Depuis, les citoyennes indiennes ne décolèrent pas et le gouvernement fait tâche en essayant de tempérer, voire de réprimer, les manifestations. Le 23 décembre, un policier âgé de 47 ans a été attaqué et battu par un groupe lors d’un rassemblement et lundi, le Premier ministre Manmohan Singh a été contraint de prendre la parole à la télévision pour appeler au calme après une manifestation particulièrement violente survenue dimanche. Mais les manifestants ne décolèrent pas et en appellent même à la peine de mort pour les violeurs avec une pétition en ligne rel="nofollow" qui a déjà regroupé plus de 360 000 signatures...

Plus d'infos sur Rue89.com

--> Retrouvez plus de snacking !