On peut connaître l'heure de notre mort!

L'heure du trépas est affaire d'horloge biologique, ont découvert des scientifiques de l'Université de Toronto et d'Harvard.

En planchant sur les rythmes éveil-sommeil de plusieurs sexagénaires, le professeur Andrew Lim de l’Université de Toronto et ses collègues de Harvard ont découvert une variante génétique qui détermine le moment de la mort. Ainsi, si l'on se lève naturellement aux aurores (génotype A-A) ou assez tôt (génotype A-G), l'heure de notre décès sera probablement avant 11 heures du matin, comme la majeure partie de l’humanité. Si l’on n’arrive jamais à sortir du lit (génotype G-G), la Grande Faucheuse passera sans doute juste avant 18 heures. Drôle, non ?

-->  Plus d'infos sur CourrierInternational.com et pour plus de snacking, cliquez ici.