Obama présente ses mesures pour contrôler le port d'armes

Un mois après la tuerie de Newtown et seulement deux jours après une nouvelle fusillade dans un collège du Kentucky qui a fait deux morts, le président Obama a dévoilé hier ses mesures pour contrôler l'accès aux armes aux Etats-Unis.

Obama présente ses mesures pour contrôler le port d'armes
© Abaca -

Sujet fortement débattu depuis plusieurs présidences, l'accès aux armes à feu par les citoyens américains se retrouvent régulièrement pointé du doigt lors de tueries comme celles de l'école primaire de Newtown ou du cinéma d'Aurora. Défendu par les Républicains qui ne veulent pas toucher au deuxième amendement de la Constitution américaine et jugé mal appliqué et dangereux par les Démocrates, le droit au port d'armes pourrait bien être limité par le président Obama.

 Mieux vérifier l'identité et le casier judiciaire des acheteurs d'armes (40% des ventes se font aujourd'hui sans vérification), renouveler l'interdiction des armes d'assaut, limiter les chargeurs à dix balles ou encore punir ceux qui achètent des armes pour autrui, voici quelques uns des décrets qu'a signé hier Barack Obama. Le président américain souhaite également créer des mesures législatives et citoyennes visant à réduire et mieux gérer les cas d'assassinat par armes à feu , comme celles de Newtown ou de Colombine. Parmi ses propositions, l'Etat devrait créer 1000 postes de policier, d'assistantes sociales ou de psychologues dans les écoles et encourager les propriétaires à stocker leurs armes sous clé et séparément des munitions.

Mais avant que ce programme soit appliqué, le président démocrate va devoir se heurter au vote du Congrès, et aux Républicains qui contrôlent la Chambre des Représentants et une partie du Sénat.

 

Plus d'info sur Lepoint.fr

--> Retrouvez plus de snacking !