En Algérie, François Hollande a reconnu les "souffrances infligées "

Le Président, actuellement en déplacement en Algérie, s'est exprimé jeudi matin à la tribune du Parlement algérien.

  • Par B.K. /
  • /

"Une déclaration d'amitié a été signée. Elle comprend trois exigences : la reconnaissance du passé, la solidarité entre nos deux nations, et lever l'espérance". C'est en ces termes que François Hollande s'est exprimé ce jeudi matin à la tribune du Parlement algérien où il a reconnu "les souffrances infligées à l'Algérie". A 10h15, il prendra de nouveau la parole à l'occasion des rencontres économiques franco-algériennes. De son côté, Mourad Medelci, le ministre algérien des Affaires étrangères, a estimé sur Europe 1 que le voyage du président français était "un succès".

Plus d'infos sur Europe1.fr

--> Retrouvez plus de snacking !