generation glamour aux urnes!

Prenez la parole

arrow

30/32
Kadyoé
Malheureusement, nous vivons dans une méritocratie : c'est la loi du plus fort Kayodé, 17 ans, lycéenne, Argenteuil (Val d'Oise).
  • Quelles sont vos difficultés aujourd'hui ?

    Le choix des études supérieures, ou comment sceller et boucler le reste de sa vie alors que l'on se cherche encore. On rit bien des lycéens qui paniquent, mais quand on n'est pas le/la meilleur(e) et que l'on n'a pas une place de garantie dans l'entreprise de Papa, je vous assure que tout de suite, c'est moins marrant. Malheureusement, nous vivons dans une méritocratie, en bref, c'est la loi du plus fort.

  • Quels sont les sujets qui vous préoccupent le plus ?

    Le logement en priorité. A cause des loyers exorbitants, j'ai vraiment du mal à m'imaginer ne plus vivre chez mes parents... Ensuite, le coût de la vie en général : à voir mes parents calculer leur taux t'imposition, les factures, etc., je me demande s'il y a encore une place pour l'épargne, enfin s'il reste quelque chose pour nous plutôt !

  • Que voudriez-vous voir changer en priorité après la Présidentielle ?

    En premier lieu, j'aimerais déjà pouvoir voter pour cette élection, mais à sept petits jours près, je dois passer mon tour. Sinon, je pense qu'il faudrait multiplier les actions d'information et de sensibilisation à la politique chez les jeunes. Je me suis toujours intéressée à ce domaine, mais quand je vois certains de mes camarades qui sont en âge de voter, mais qui ne sont pas capable de lister les principaux candidats, ça me révolte...

  • Comment vous voyez-vous dans 10 ans ?

    Ce n'est pas que je suis pessimiste, mais personnellement je me vois en train de galérer. Lutter pour avoir ce que je veux, ou même seulement pour me faire entendre et donner mon avis. D'un autre côté, je sais que je suis tenace donc je ne lâcherai rien. En bref dans dix ans, je serais probablement en pleine galère mais prête à m'en sortir !

  • Découvrez tous les portraits de la génération Glamour