Les "faux cools" de la Scientologie

On le sait, les ringards Tom Cruise et John Travolta en sont. Mais la Scientologie a aussi su séduire hipsters, mannequins et rockeurs. Glamour dénonce les “faux cools” de la secte.

gio
© DR -

Giovanni Ribisi
Giovanni, vous l’avez forcément aperçu dans la série Friends. Il y jouait le petit frère pas futé de Phoebe. En 2009, il a tourné dans Public Enemies de Michael Mann ou Avatar de James Cameron. A 37 ans, Ribisi fait partie de cette nouvelle génération de Scientologues qui "déringardisent" dangereusement l’image de la secte* fondée en 1953 par Ron Hubbard. L’acteur a longtemps été le boyfriend de la chanteuse Cat Power, avant de la quitter, n’ayant pas réussi à l’enrôler malgré son terrain émotionnel, disons, mouvant. Le 16 juin dernier, il épousait dans le plus grand secret le mannequin anglais Agyness Deyn, sensation des podiums à la fin des années 2000. Agyness, déjà Sciento ?

*selon le classement de la Miviludes, la mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires.