Autopsie d'une descente aux enfers

Samedi 23 juillet, aux alentours de 18h, les médias relayaient la mort d’Amy Winehouse, retrouvée sans vie à son domicile de Camden Square à Londres.

  • Par /
  • 25 JUI. 2011 /

Famille et proches
La famille de la chanteuse est directement touchée par cette perte. Son père devait la rejoindre, il était dans un vol New York-Londres pour la retrouver mais le mal était déjà fait. Les parents d'Amy Winehouse ont fait savoir qu'ils "pressentaient un tel drame". Sa mère, Janis, a demandé aux médias"de l'intimité et de la tranquillité dans des circonstances aussi douloureuses". Elle a aussi déclaré : "Notre famille est très éprouvée par la disparition d'Amy, qui était une fille, une sœur et une nièce formidable. Elle laisse un vide immense dans notre vie... Nous resserrons nos rangs pour nous souvenir d'elle".
Les hommages à Amy Winehouse se sont multipliés et l'on retient celui de Russell Brand, le mari de Katy Perry, et ami de la chanteuse. Il l'avait rencontrée dans le quartier de Camden, elle y fréquentait d'autres musiciens. Il parle aussi de sa propre addiction aux drogues et du fait qu'"un junkie ne s'en sort que s'il le veut bien". Par ailleurs, une source proche de la diva soul a déclaré qu'Amy avait l'intention de faire partie du "Club des 27" et que depuis quelques temps, elle jouait à la roulette russe avec sa vie.
Enfin, celui qui souffre aussi de ce décès inattendu est son ex-mari, Blake Fielder-Civil. Ce dernier a appris la mort d'Amy Winehouse dans la prison il séjourne depuis deux ans. Il serait dévasté par le décès de l'amour de sa vie: "Je ne tomberai plus jamais amoureux comme je suis tombé amoureux d'elle". Libération profite de l’occasion pour publier une interview de la chanteuse réalisée en 2007. Encore mariée à Blake Fielder-Civil, elle exprimait alors son souhait de devenir maman. La mère de Blake, de son côté, se dit inquiète et craint que son fils meure de chagrin ou se suicide.