Actuellement en kiosque !

GL cover mag Août 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Victime de fat-shaming, Rihanna répond avec humour à ses détracteurs

Victime de fat-shaming, Rihanna répond à ses détracteurs

Moquée sur sa légère prise de poids, Rihanna a répondu aux haters sur Instagram. Toujours avec une touche d’humour.

Rihanna a fini par répondre à ses détracteurs. Moquée depuis quelques jours par rapport à ses formes, la chanteuse n'est pas restée longtemps murée dans son silence.  

Le 30 mai dernier, le blogueur américain Chris Spags avait publié sur Twitter une photo de la jeune femme avec un commentaire très désobligeant : "Est-ce que Rihanna va faire d’être gros la nouvelle grande tendance ?"


"C'est peut-être une mauvaise photo, ou elle a trop profité du room service ou alors, croisons les doigts, elle est enceinte", a-t-il écrit dans un article publié sur le site Barstool Sports et qui a depuis été supprimé face aux vives critiques.

Pour Rihanna, pas question de se laisser faire, ce lundi elle a décidé de lui répondre à sa manière. Sur Instagram, la chanteuse a posté un montage avec deux photos représentant la perte de poids du rappeur Gucci Mane entre 2007 et 2017. "Si vous ne me supportiez pas en Gucci Mane 2007, vous ne me méritez pas en Gucci Mane 2017", peut-on lire au-dessus de la photo. En légende, la jeune femme s’est contentée d’un petit emoji qui pleure. En commentaire, de nombreux fans ont affiché leur soutien à la star. "Tu es parfaite", "Tu es une reine", "Tu es magnifique, ne les écoute pas", peut-on ainsi lire sous la photo. 

????

Une publication partagée par badgalriri (@badgalriri) le


LIRE LA SUITE
Maylis Casse

Dans cet article :

Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.