• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

La gentille lettre de la reine à une petite fille

Reine elisabeth

Une jeune Anglaise, Melissa Poll a invité, en plus de ses copains d’école, la reine Elisabeth II à son goûter d'anniversaire. Touchée, la reine a demandé à son bras droit de répondre à la petite fille.

Une jeune Anglaise, Melissa Poll, a décidé d’inviter la reine Elisabeth II à son septième anniversaire prévu le 27 septembre 2015. C’est dans une carte que cette dernière a fait cette proposition à la monarque, la félicitant au passage d’avoir décroché la palme du règne le plus long du Royaume-Uni.

Dans sa carte, Melissa en a profité pour faire part de sa tristesse de ne pas avoir pu visiter Buckingham Palace par deux fois.

Touchée par ce petit mot, la reine Elisabeth II a souhaité envoyer à Melissa Poll une réponse : "Chère Melissa, la reine m’a demandé de vous écrire et de vous remercier pour votre courrier dans lequel vous informez Sa Majesté de votre déception de n’avoir pu visiter Buckingham Palace. Bien qu’elle ne puisse se rendre à votre goûter d’anniversaire, la reine a grandement apprécié que vous ayez gentiment pensé à elle, et espère que vous passerez un agréable moment avec votre famille et vos amis le 27 septembre prochain". Ce courrier daté du 31 août dernier est signé de la dame de compagnie de la reine, Philippine de Pass.

En plus de répondre à la petite fille, la résidence royale a pris soin de glisser dans le courrier des brochures explicatives qui l'aideront à prévoir sa prochaine visite de Buckingham Palace. Espérons que la troisième tentative de Melissa soit la bonne !

Crédit : Manchester Evening News.

 

LIRE LA SUITE
Marie Clergeot
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.