• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Illuminati : un homme se dit être possédé par JayZ

Jay Z

Un prisonnier américain, Jason Russell Jump est accusé d’avoir tué son propriétaire en 2012. Il a clamé son innocence, vendredi 9 octobre 2015, accusant le rappeur Jay Z.

Alors qu’il est accusé d’avoir tué à coups de matraque son propriétaire en 2012, Jason Russell Jump a clamé son innocence devant un juge, vendredi 9 octobre 2015, en invoquant une explication pour le moins délirante. Cet Hawaïen de 39 ans serait possédé par Jay Z : "Le rappeur guide mes gestes. C’est lui qui devrait être derrière les barreaux pour ce crime", aurait-il déclaré selon le quotidien Hawaii Tribune-Herald.

Pour tenter de statuer sur l’état mental de l’accusé, des experts ont visionné une vidéo tournée avant le crime, où Jason Russell Jump se décrivait comme l’élu des Illuminati. D’ailleurs, des membres de cette société secrète, dont Jay Z et d’autres stars feraient parties selon lui, viendraient le hanter dans sa cellule : "Ils me persécutent. Quand le rappeur me rend visite, j’ai de graves douleurs abdominales. Il me faut des antidouleurs puissants car les célébrités mangent mon estomac. Le mari de Beyoncé ne devrait pas être la seule personne connue en prison".

D’après l’un des psychologues, Jason Russell Jump ne serait pas apte à être jugé à cause de son état mental. Pourtant, le deuxième expert, qui a rencontré l’accusé seulement 10 minutes, a affirmé le contraire : "Il ne serait pas fou, mais drogué. Les gens très intoxiqués peuvent raconter toutes sortes de choses", a-t-il déclaré.

Réponse le 24 novembre quand les psychologues auront statué. 

LIRE LA SUITE
Marie Clergeot

Dans cet article :

Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.