• covfefe-GLAM-snippet-LVV

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Octobre 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Comment Jennifer Lawrence a failli tuer quelqu’un en se grattant les fesses

Comment Jennifer Lawrence a failli tuer quelqu’un en se grattant les fesses.

Invitée sur le plateau du "Graham Norton Show" dans le cadre de la promotion de son nouveau film "Passengers", Jennifer Lawrence s’est confiée au sujet d’une histoire étrange racontant comment un ingénieur du son aurait pu mourir à cause d’elle.

Jennifer Lawrence est probablement la personne la plus maladroite sur Terre. L’actrice a l’art de se mettre dans des situations pour le moins étranges, comme cette fois où elle a presque tué quelqu’un par accident… en se grattant les fesses. De passage dans l’émission The Graham Norton Show, la jeune femme a raconté cette histoire improbable avec beaucoup d’humour : "On était en train de tourner Hunger Games à Hawaii et il y avait d’énormes pierres sacrées. Elles provenaient des ancêtres et étaient sacrées, vous n’êtes pas censés vous asseoir dessus parce que vous ne pouvez pas les mettre en contact avec votre appareil génital." Jennifer Lawrence, qui portait une combinaison très inconfortable, a malgré tout décidé de s’asseoir et de se gratter les fesses sur les rochers. "Une énorme pierre a alors glissé et a dévalé la montagne avant de presque heurter un ingénieur du son. Du coup, tout le site a fini par se détruire, c’était vraiment choquant. Tous les Hawaiiens étaient là ‘Oh mon Dieu c’est la malédiction’ alors qu’en fait c’était moi leur malédiction… J’ai tout détruit avec mes fesses." Merci Jennifer, maintenant on sait qu'à côté de ça, on n’aura plus de quoi être gênées la prochaine fois qu’on fera une gaffe.

LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.