• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Rob Lowe is back !

Star des années 80 Idole des ménagères de moins de 50 ans Quadra décomplexé

L’acteur américain revient à la télé dans deux rôles assez inattendus. Retour en trois étapes sur son parcours atypique.

LIRE LA SUITE
1 /3

Star des années 80

Star des années 80

A l’époque des chouchous dans les cheveux et des mitaines en dentelle, Rob Lowe est l’idole des jeunes. Révélé à 19 ans par Outsiders (1983), le film culte de Francis Ford Coppola, il fait partie du casting d’acteurs boutonneux qui deviendront des stars comme Tom Cruise, Patrick Swayze ou encore Matt Dillon. Le joli cœur est aussi membre, avec Charlie Sheen, Demi Moore et Emilio Estevez du Brat Pack (bande d’enfants gâtés), un groupe d’acteurs un peu foufous dont la carrière décolle. En 1988, il a le terrible honneur d’être le premier people à tourner une sex tape (avec une mineure) et à se faire choper. Sa carrière implose, il se fait soigner pour ses problèmes de drogue et d’alcool. Pour Hollywood, Rob Lowe est fini.

2 /3

Idole des ménagères de moins de 50 ans

Idole des ménagères de moins de 50 ans

Marié, père de famille, Rob Lowe s’est refait une virginité. Doucement, il refait surface avec des petits rôles sympatoches dans Austin Powers ou The Invention of Lying. Mais c’est avec A la Maison blanche, la série écrite par Aaron Sorkin (le scénariste génial de The Social Network) qu’il se remet sur orbite. Quatre ans plus tard, l’ex beau-frère d’Hilary Swank quitte la série pour rejoindre le clan hystérique des Walker dans Brothers And Sisters. Il a le nez creux, et prend ses cliques et ses claques en 2010 alors que la série est en pleine autodestruction. 

3 /3

Quadra décomplexé

Quadra décomplexé

Rob Lowe a opéré un virage à 180 degrés. Il a envie de se marrer et ça se voit. Dans la toute nouvelle saison de Californication, il joue Eddie Nero, un acteur déjanté (inspiré de Brad Pitt et sa barbichette XXLongue) qui veut interpréter Hank Moody au cinéma. Rob se débarrasse de son image de gendre idéal, éructe des gros mots et propose des plans à trois. Mais la cerise sur le gâteau, c’est son rôle dans Parks And Recreation, la série culte largement influencée par le ton décalé de The Office. Dans la peau de Chris Traeger, il s’éclate en jouant un fonctionnaire ultra-optimiste, méga-souriant et super-content de la vie. A 47 ans, ce dingue de surf est devenu hype. Il était temps.

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.