• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

La métamorphose de Matthew McConaughey

Il a tiré un trait sur les comédies romantiques Il choisit mieux ses rôles Il a arrêté le sport Il est désormais très demandé 4

Il y a encore quelques années, personne n'aurait pensé que Matthew McConaughey pouvait remporter l'Oscar du Meilleur acteur. Et pourtant, son rôle dans "Dallas Buyers Club" l'a définitivement propulsé dans la cour des grands, car de playboy aux pectoraux saillants à acteur indé très démandé, il n'y a qu'un grand pas que Matthew McConaughey a décidé de franchir en quatre étapes. Explications.

LIRE LA SUITE
1 /4

Il a tiré un trait sur les comédies romantiques

Il a tiré un trait sur les comédies romantiques

Au début de sa carrière, Matthew McConaughey compte énormément sur son physique de jeune premier pour réussir. Il faut dire que l’acteur a l’habitude de jouer des pectoraux : à 10 ans déjà, il termine finaliste de l’émission Little Mister Texas et en profite pour se faire mousser auprès de ses camarades féminines. Cela fonctionne, alors pourquoi ne pas en faire un métier ? Malheureusement, il se fait piquer sous le nez le rôle de Jack Dawson dans Titanic par un certain Leonardo DiCaprio. Mais Matthew a des ressources : en 2001, il donne la réplique à Jennifer Lopez dans Un mariage trop parfait puis enchaîne en 2003 avec Comment se faire larguer en 10 leçons avec Kate Hudson. L’acteur se paie même le luxe de jouer les guest stars dans un épisode de la saison 3 de Sex & the City. De quoi avoir la côte auprès du public féminin mais pas des réalisateurs : sa carrière ne décolle pas… En 2005, il est élu homme le plus sexy de la planète par le magazine People. Il ne lui reste plus que ses pectoraux pour pleurer. C’est le bon moment pour changer de registre.

2 /4

Il choisit mieux ses rôles

Il choisit mieux ses rôles

2011 : c’est l’heure du réveil pour Matthew McConaughey. Dans La Défense Lincoln, il campe le rôle d’un avocat assurant la défense d’un playboy accusé d’avoir agressé violemment une femme. Le film est bien accueilli par les critiques.  En 2012, il se déshabille à nouveau dans le film de Steven Soderbergh, Magic Mike. Gros succès au box office : le film rapporte 110 millions de dollars de recettes pour un budget initial de 7 millions. Mais pour Matthew McConaughey, 2012 sera surtout synonyme de retour au Festival de Cannes. Il montera les marches à deux reprises pour Paper Boy et pour Mud : sur les rives du Mississipi. Certes, il ne repartira pas avec la Palme d’Or mais personne ne lui demandera de se déshabiller au photocall. On est sur la bonne voie.

3 /4

Il a arrêté le sport

Il a arrêté le sport

Footing sur la plage, surf, musculation ou encore triathlon... Il fût un temps où Matthew McConaughey passait plus de temps à prendre soin de sa plastique de rêve qu'à travailler ses rôles. En 2012, il accepte le rôle de Ron Woodroof dans Dallas Buyers Club. Le film raconte l’histoire vraie d’un électricien diagnostiqué séropositif en 1986 et dont l’espérance de vie ne devait pas dépasser 6 mois. Frustré du manque d'options qui s'offrent à lui, il décide d'utiliser un traitement alternatif pour compenser sa douleur. Pour se mettre dans la peau du personnage, Matthew perd entre 15 et 20 kilos et devient méconnaissable.

4 /4

Il est désormais très demandé

Il est désormais très demandé

2014 est définitivement l’année de la résurrection pour Matthew McConaughey. Fini les comédies romantiques qui amusaient la critique, l’acteur, qui a déjà remporté le Golden Globe du Meilleur acteur dans un film dramatique, a remporté l’Oscar du Meilleur acteur pour son rôle (bouleversant !) dans Dallas Buyers Club. La page est bel et bien tournée ? Il semblerait. Son apparition de quelques minutes seulement dans le Loup de Wall Street, a bluffé tout le monde et il crève l’écran dans la série True Detective. Prochainement, on le verra dans Interstellar, un film de science-fiction de Christopher Nolan aux côtés d’Anna Hathaway, Jessica Chastain, Channing Tatum et Matt Damon. Il aurait également signé pour le premier rôle du prochain film de Gus Van Sant, The Sea of Trees… En attendant, l’acteur a déclaré au Matin Online qu’il allait "disparaître quelques temps avec [sa] femme et [ses] enfants." S’il nous revient, tout va bien !



Retrouvez aussi comment Ben Affleck s'est déringardisé sur Glamour.fr.

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.