Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

It Girls : Bilan de l’année 2011

Emma Roberts Elle Fanning Hailee Steinfeld Willow Smith 10

L’an dernier, à la même époque, nous parions quelques biftons sur dix filles qui allaient monstrueusement faire parler d’elles. Mea culpa : certaines ont su tirer leur épingle du jeu, d’autres un peu moins. Retour sur les échecs et les réussites de ces It Girls 2011.

LIRE LA SUITE
1 /10

Emma Roberts

Emma Roberts

Ce qu'on lui prédisait : " Elle va remplacer Kate Winslet".

On a eu raison : La petite nièce de Julia Roberts s’est faite remarquer dans le très attendu Scream 4 de Wes Craven, bien accueilli par la critique et le public. Sa relation avec un acteur de la série Glee (Chord Overstreet) a consacré son statut de "It Girl" et les paparazzi de Los Angeles ne lui laissent désormais aucun répit.

2 /10

Elle Fanning

Elle Fanning

On la comparait à Kirsten Dunst et on disait que ses soeurs et elle formeraient la nouvelle famille Arquette.

On a eu raison : Carton plein pour la jeune actrice qui est née en… 1998 (et soudain, tout le monde se sent vieux). Après le succès du blockbuster Super 8 cet été, elle devint l’égérie de Rodarte et, comme si ça ne suffisait pas, de Marc by Marc Jacobs. Elle sera prochainement à l’affiche de Twixt, un film d’horreur signé Francis Ford Coppola. Attention au syndrome Drew Barrymore (= superstar à 7 ans, cocaïnomane à 13, désintox à 14).

3 /10

Hailee Steinfeld

Hailee Steinfeld

On lui prédisait : un franc succès avec le film True Grit et la place d'Abigail Breslin.

On a eu raison : La petite Hailee a remporté plus de récompenses pour son interprétation dans True Grit qu’il n’y a de peluches dans sa chambre d’ado. Si les frères Coen ont été les premiers à l’engager, la marque Miu Miu a été immédiatement son deuxième employeur. On a d’ailleurs pu voir les photos de ladite campagne publicitaire sur TOUS les sites fashion de la création. Clap clap.

4 /10

Willow Smith

Willow Smith

On s'inquiétait pour Rihanna.

On s’est trompées : Après des débuts super prometteurs, Willow Smith a un peu levé le pied pour bosser sur son premier album dont la date de sortie est pour le moment inconnue. Au final, on ne compte en 2011 que la sortie de son clip (nul) 21st Century Girl et une collaboration avec Nicki Minaj. C’est pas comme ça que le PEL va se remplir, mais autant être honnête : Jordy nous a montré que ce n’était pas non plus la voie la plus heureuse pour un enfant.

Celle qui a cartonné à la place : Kreayshawn, rappeuse américaine dont le single Gucci Gucci a fait le tour d’Internet au printemps dernier (près de 27 millions de vues sur YouTube).

5 /10

Georgia May Jagger

Georgia May Jagger

On la surnommait "La nouvelle Brigitte Bardot".

On a eu raison : Comme dirait ma grand-mère : "Si on en a parlé dans Paris Match, c’est que ça a eu son brin de succès !". Elle a posé pour Vogue Italie, Vogue Brésil, Harper’s Bazaar et Terry Richardson, fait la une de POP magazine et de Madame Figaro, et on l’a  récemment vue avec sa mère sur les photos publicitaires la collection "fêtes" d’H&M. La rumeur veut que Georgia May Jagger soit en plus super sage. Sa carrière est donc toute tracée.

6 /10

Bambi Northwood Blyth

Bambi Northwood Blyth

On l'imaginait en future Kate Moss et on lui prédisait l'ouverture du défilé Chanel 2011.

On s’est trompées : Bambi a fait la couverture de magazines trop underground (METAL, Muse Magazine, 10 Magazine, Oyster…) et de marques certes sympa, mais peut-être trop confidentielles (Oysho, Free People) cette année. A noter toutefois qu’elle a fait la une, aux côtés d’autres mannequins, du Vogue nippon. On réitère : ce n’est qu’une question de temps avant que Bambi ne devienne la nouvelle Alexa Chung.

Celle qui a cartonné à sa place : Charlotte Free, la muse de Jeremy Scott aux cheveux roses.

7 /10

Natalia Kills

Natalia Kills

Repérée par Will.I.am, on voyait en elle la relève de Lady Gaga.

On s’est trompées : Le premier album de la chanteuse britannique, Perfectionist, n’a pas rencontré le succès escompté. Deux ou trois bonnes critiques, une vidéo sortie cet été (Wonderland), et… c’est tout.

Celle qui a cartonné à sa place : Lana Del Rey (qui a elle aussi commencé par des mystérieuses vidéos faites maison). Faut croire que le contexte actuel n’est pas à l’électro-dark, mais au glamour toc & chic hollywoodien.

8 /10

Rosie Huntington Whitley

Rosie Huntington Whitley

On la voyait surpasser Megan Fox, et de loin.

On s’est trompées : Réussite au goût mi-figue, mi-raisin. Certes, l’ex-top de Victoria’s Secret a tapé dans l’œil des pubères venus voir en masse Transformers 3 (film dans lequel elle remplace Megan Fox). Elle a également posé pour le dernier parfum de Burberry, Burberry Body. Elle a naturellement été élue femme la plus sexy par le magazine Maxim. Cela n’a pas empêché un critique du New York Post d’écrire que son jeu d’actrice faisait passer Megan Fox pour Meryl Streep en comparaison. Ouch.

Celle qui a cartonné à sa place : Carey Mulligan, l’actrice anglaise qui tient le rôle féminin principal du film Drive (et qui a sûrement bossé ses cours de dramaturgie).

9 /10

Krystal Simpson

Krystal Simpson

Dans ses bottes de cowboy, elle devait devenir la muse de The Cobrasnake, le photographe préféré des hipsters.

On s’est trompées : Krystal a continué son petit bout de chemin : quelques photos postées régulièrement sur son blog (What Is Reality Anyway ?), une page Facebook mis à jour à chaque article, mais rien de bien folichon non plus. A la décharge de la Californienne, la blogosphère mode est en pleine restructuration.

Celle qui a cartonné à sa place : Pippa Middleton. Ah, ça, on ne s’y attendait pas, à ce qu’on puisse encore faire les choux gras de la presse grâce à une simple robe de demoiselle d’honneur ! Pippa nous en a tous bouché un coin.

10 /10

Mary Elizabeth Winstead

Mary Elizabeth Winstead

Surnomée la reine du hurlement, elle devait prendre la place de Jamie Lee Curtis (Halloween I, II et III).

On s’est trompées, mais pas tout-à-fait : Disons que l’on s’est un peu emballé. L’actrice américaine n’était pas censée être partout en 2011, mais en 2012. Elle sera alors au générique du deuxième long-métrage de Roman Coppola, et du film Abraham Lincoln : Vampire Hunter, produit par Tim Burton.

Celle qui a cartonné à sa place : Disons la photo piratée du cucul de ScarJo.

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.