• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Les beaux mecs de la mode

Les beaux mecs qui font la mode Les beaux mecs qui font la mode Les beaux mecs qui font la mode Les beaux mecs qui font la mode 10

Dans le monde merveilleux de la mode, les beaux mecs ne sont pas que ceux qui défilent sur les podiums. Top 10 des garçons les plus mignons des backstages.

LIRE LA SUITE
1 /10

Les beaux mecs qui font la mode

Les beaux mecs qui font la mode

Regard bleu azur sous une petite houppette blonde, Christopher Bailey pourrait très bien interpréter le gendre idéal dans une comédie américaine. Depuis 2001 à la direction artistique de Burberry, il a offert un vrai lifting à la maison british. Le créateur a également des talents d’architecte d’intérieur puisqu’il  a supervisé la conception des bureaux de la marque à Londres. D’ailleurs, s’il pouvait venir repeindre la cuisine, on trouverait ça sympa.

2 /10

Les beaux mecs qui font la mode

Les beaux mecs qui font la mode

Mi-Norvégien mi-Américain, Peter Dundas a fait ses armes chez Gautier, Christian Lacroix, Roberto Cavalli et Ungaro, avant d’être nommé en 2008 directeur artistique d'Emilio Pucci. Au-delà de son talent créatif, il a surtout la particularité de conjuguer ensemble tête de chérubin et corps de viking.  Mais on est certaines que derrière ces gros muscles saillants, il y a un petit cœur qui bat.

3 /10

Les beaux mecs qui font la mode

Les beaux mecs qui font la mode

Avec son éternelle barbe de trois jours, on l'imagine plus au guidon d’une Vespa que sur un podium de défilé. Et pourtant, c’est bien lui qui a ressuscité Givenchy depuis son entrée dans la maison il y six ans. Ces jours-ci, il se murmure qu’il serait le successeur de Galliano chez Dior. Mais pour le moment, son plus grand moment show-biz reste encore d’avoir crée les costumes de scène de Madonna en 2008. Pas mal pour un petit Italien des Pouilles.

4 /10

Les beaux mecs qui font la mode

Les beaux mecs qui font la mode

Quand, en 2000, la jeune actrice montante Paz de La Huerta s'affiche sur tapis rouge avec une robe crée par un certain Zac Posen, ce nom commence à circuler dans les hautes sphères de la mode. Un an plus tard, l'Américain aux faux airs de Marlon Brando  est de toutes les fashion week avec sa marque éponyme. Il se chuchote qu’il aurait mis 15 jours pour réaliser sa dernière collection automne-hiver 2011/2012. Attention Zac, la procrastination est un vilain défaut.

5 /10

Les beaux mecs qui font la mode

Les beaux mecs qui font la mode

Après avoir effectue un stage d’architecture chez son père, ami de Le Corbusier, Alberto se dit qu’il préfère finalement habiller des femmes. Quatre ans après avoir assisté Gianfranco Ferré chez Dior, Alberto lance sa propre marque M/Marani et gagne sa place parmi les jeunes créateurs en vogue. Son truc ? Les images qu’il fond sur ses créations, des bureaux du Vatican à des paysages ensoleillés. Nous aime bien ses vêtements, mais encore plus son physique un peu rêveur qui nous fait penser à un Vincent Cassel dilué dans du sirop d’orgeat.

6 /10

Les beaux mecs qui font la mode

Les beaux mecs qui font la mode

Lancé par Gucci dans les années 90, le créateur est- à travers ses publicités notamment- à l’origine du concept de porno chic. Après un détour chez Yves Saint Laurent, il remporte en 2000 le titre de meilleur designer international. Mais il semble que les fringues ne lui suffisent plus puisqu’il réalise avec un bon succès d’estime son premier long-métrage, A Single Man en 2008. Tom, tu es vraiment trop ford !

7 /10

Les beaux mecs qui font la mode

Les beaux mecs qui font la mode

A tout juste 26 ans, ce jeune prodige de la mode est à la tête de sa propre maison de couture. Depuis un passage chez Elie Saab en 2006, puis chez Jean-Paul Gaultier et pour finir chez Balenciaga, Maxime Simoens gravit les étapes unes à unes. Son plus ? Une flopée de people qui le soutiennent, de Mélanie Laurent à Mademoiselle Agnès en passant par Jean-Charles de Castelbajac.

8 /10

Les beaux mecs qui font la mode

Les beaux mecs qui font la mode

C’est le nez dans les tissus de la boutique de son père en Sardaigne, qu’Antonio grandit. En 1988, il se lance à son tour dans la mode et 15 ans plus tard, il rejoint Kenzo avant de devenir le directeur artistique de la marque. Au-delà de sa belle gueule - nez viril, pattes rebelles et regard qui tue – Antonio Marras nous séduit aussi par son tempérament sauvage… C’est loin des sirènes du show-biz, sur son île natale, que le beau créateur vit et travaille avec femme et enfants. 

9 /10

Les beaux mecs qui font la mode

Les beaux mecs qui font la mode

On le croirait tout droit sorti de Mad Men : Patrick Grant collectionne les nœuds papillon comme nous les jeans. La mission qu’il s’est imposé ?  Réconcilier les hommes avec le costume bien taillé délaissé au profit du « casual wear ». Même si le styliste d’E. Tautz n’est pas très connu outre Manche (il a tout de même été élu créateur de l’année 2010 en Angleterre) il mérite amplement sa place dans notre classement. Ne serait-ce que parce qu’il est quasi-impossible de tomber sur lui en jean-baskets alors que notre mec traîne en jogging élimé un dimanche sur deux.

10 /10

Les beaux mecs de la mode

Les beaux mecs de la mode

Le directeur de la Création Maquillage Chanel a fait son entrée dans la mode comme habilleur de backstage. Avant de se rendre compte à 28 ans, qu’il était plus attiré par le maniement des pinceaux que par celui des vêtements . Depuis, il est devenu la star des maquilleurs et l’idole des journalistes beauté. Mais surtout, voilà un homme qui ne nous laisserait jamais sortir avec du rouge à lèvre sur les dents.

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.