• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Comment Benedict Cumberbatch est devenu le phénomène de 2015

Il est zen Il sait rester mystérieux Il va bientôt entrer dans la peau d’un super-héros Il "photobombe" mieux que personne 7

Héros de la série "Sherlock" (une quatrième saison en 2016 ?), en lice pour l’Oscar du meilleur acteur pour son interprétation d’Alan Turing dans "Imitation Game", 2015 pourrait bien être l’année Benedict Cumberbatch. Mais comment l’acteur aux yeux bleus translucides en est-il arrivé là ? Voici quelques éléments de réponse.

LIRE LA SUITE
1 /7

Il est zen

Il est zen

Après des études à l’université de Manchester, Benedict Cumberbatch décide de prendre le temps de voyager. Il s’envole pour le Tibet et enseigne l’anglais bénévolement dans un monastère bouddhiste pendant un an : "Je pouvais rester avec les moines chez eux et les regarder travailler, prier. J’avais la chance de leur apprendre des choses et d’interagir avec eux" a-t-il confié au Sun. Une spiritualité et une sérénité dont il se sert aujourd’hui pour son travail d’acteur : "La méditation, être capable de se concentrer sur quelque chose, ça vient de là". Le monde du cinéma peut aujourd’hui le remercier d’être revenu.

2 /7

Il sait rester mystérieux

Il sait rester mystérieux

Benedict Cumberbatch n’est pas homme à s’afficher en couverture des magazines people. Plus gentleman, il a choisi le Carnet du jour du Times, pour annoncer ses fiançailles avec l’actrice et directrice de théâtre Sophie Hunter (brisant au passage le cœur de ses milliers de fans). Une annonce étonnante quand on connait la nature discrète de l’acteur. Normal, ce serait ses parents qui l’aurait rédigée... Une bonne nouvelle qui en amène une autre : l’acteur va prochainement devenir papa. Et cette fois, c’est Page Six qui le dit !

3 /7

Il va bientôt entrer dans la peau d’un super-héros

Il va bientôt entrer dans la peau d’un super-héros

Le point commun entre Robert Downey Jr, Chris Hemsworth, Ben Affleck ou Andrew Garfield ? Ils se sont tous glissés dans la peau d’un super-héros Marvel. Et Benedict Cumberbatch devrait bientôt les rejoindre dans la peau de Doctor Strange, un "maître des arts mystiques" qui combat évidemment les forces du mal. On a hâte de voir le résultat.

4 /7

Il "photobombe" mieux que personne

Il "photobombe" mieux que personne

Jennifer Lawrence n’a pas le monopole du photobomb. Benedict Cumberbatch sait aussi comment se mettre les réseaux sociaux dans la poche. A la dernière cérémonie des Oscars, l’acteur réussit à s’incruster superbement sur une photo du groupe U2, faisant illico le tour de la toile. Lors des Golden Globes 2015, il récidive sur une photo prise par Michael Keaton alors qu’il immortalise la rencontre entre Meryl Streep et Margaret Cho. Résultat : une armée de Tumblr lui rendant hommage est créée. Notre préféré ? Celui qui retourne la situation et photobombe toutes ses photos avec des chats. Evidemment.

5 /7

Il a un nom imprononçable

Il a un nom imprononçable

Et il l’assume. Parce que sans son nom, Benedict Cumberbatch aurait-il eu le même succès ? Jimmy Kimmel s’est en tout cas posé la question (à voir ici). Et si l’envie vous prenait vous aussi d’avoir un nom imprononçable sur votre prochaine carte d’identité, il existe évidemment un générateur capable de vous trouver le parfait patronyme. Personnellement, on a opté pour Bodybuild Crumplehorn.

6 /7

Il a été élu "homme le plus sexy du monde"

Il a été élu "homme le plus sexy du monde"

Ryan Gosling, Daniel Craig et autres n’ont pas le monopole au pays des beaux gosses. En 2013, le magazine Empire désigne Benedict Cumberbatch comme "acteur le plus sexy du monde". Une consécration comme une autre pour cet Anglais qui avoue sans honte aux médias qu’il ressemble pourtant à Sid, le petit personnage de L’Age de Glace ou à une loutre. Il en faut pour tous les goûts.

7 /7

Il n’a jamais lâché son premier amour, le théâtre

Il n’a jamais lâché son premier amour, le théâtre

Comme beaucoup d’acteurs débutants, Benedict Cumberbatch a fait ses armes au théâtre dans des classiques comme Roméo et Juliette ou Hedda Gabler. Mais pas question de tout laisser tomber sous prétexte qu’il rencontre maintenant le succès au cinéma ou dans la série Sherlock. En 2011, il monte sur la scène du Royal National Theatre dans la nouvelle adaptation de Frankenstein mise en scène par Danny Boyle. Une performance unanimement saluée par la critique. En 2015, il s’attaquera cette fois à Shakespeare et sera à l’affiche d’Hamlet au Barbican Theatre de Londres. A vos places !

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.