• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Ces stars qui sont comme nous

Kendall Jenner : la plus fragile Drew Barrymore : la plus maternelle Cara Delevingne : la plus dépressive Rihanna : la plus décomplexée
10

Étincelantes sur tapis rouge le soir, mères courage la journée, on a parfois l'impression que les stars sont des Wonder Women toujours perchées sur des talons de 15 et manucurées. Pourtant la réalité est parfois moins glamour. Panorama de ces femmes faillibles qui nous décomplexent un peu des canons inatteignables du show business.

LIRE LA SUITE
1 /10

Kendall Jenner : la plus fragile

Kendall Jenner : la plus fragile

A 20 ans, elle enchaîne les défilés, sorties, voyages, amourettes et campagnes de pub. Mais comment Kendall Jenner fait-elle pour être partout à la fois et ne jamais faillir ? Et bien, en fait, ça lui arrive. L’avant-dernière de la fratrie Kardashian a en effet récemment avoué avoir souffert de son train de vie tout sauf fac / métro / dodo. Épuisée par ses déplacements, elle a expliqué que cela l’avait conduit tout droit à l’hôpital : "J'étais très fatiguée avec tout mon travail (...) J’ai paniqué et j’ai dû être hospitalisée parce que j’étais au bout du rouleau. Ça a tiré la sonnette d’alarme. Je me suis rendue compte qu’il fallait que je fasse plus attention à moi." D'où sa résolution 2016 : "Me reposer plus souvent (…) Je veux pouvoir apprécier d’être chez moi un peu plus souvent. Quoi qu’il en soit, 2016 sera une très bonne année, je le sens." Ses sœurs aussi semblent avoir les problèmes de beaucoup d'autres femmes. Dans la dernière saison de L’Incroyable Famille Kardashian, on ne compte plus les fois où la famille parle de poids, d'alimentation et de sport... Des questions universelles, en somme.

2 /10

Drew Barrymore : la plus maternelle

Drew Barrymore : la plus maternelle

Ce n'est pas pour rien si à l'écran, elle incarne les héroïnes de comédies romantiques auxquelles on s'identifie le plus. Dans la vie, l'actrice-réalisatrice-productrice a tout de la mère et épouse épanouie. En 2013, Drew Barrymore racontait à US Magazine mener une vie de maman très normale, loin de la femme orchestre rigide. "Je sais qu’on dirait que j’arrive à tout faire mais il y a tellement de choses que j’ai dû laisser tomber. (…) Et je suis heureuse de l’avoir fait. (…) Instinctivement, on sait ce que l’on doit faire. (...) Malheureusement je fais partie de cette génération où les femmes se disent qu’elles peuvent tout faire. Je ne pense pas que ce soit possible. On abandonne certaines choses. Mais la bonne nouvelle c’est que celles que l’on garde deviennent plus importantes. (…) On doit choisir ses batailles." La star a fait une pause dans sa carrière, en mettant le cinéma entre parenthèses pour s'occuper de sa famille car elle dit ne vouloir manquer aucun des moments importants de la vie de ses enfants. Selon elle, travailler jour et nuit (ainsi que les week-ends) n’est pas viable si on veut réussir l’éducation de son enfant. Et il faut dire qu'enfant star, Drew en sait quelque chose : ado, elle suivait déjà une cure de désintoxication...

3 /10

Cara Delevingne : la plus dépressive

Cara Delevingne : la plus dépressive

Elle a beau être considérée comme l'une des plus belles filles du monde, Cara Delevingne a galéré. L'ex top a déclaré au Vogue cet été avoir été très dépressive, adolescente. Elle raconte qu'à l'époque où ses sœurs excellaient à l'école, Cara, elle, passait son temps chez les psys, à cause d'automutilations et de crises d'angoisse. Enfant, déjà, le top anglais souffrait d'un handicap, la dyspraxie, une altération de la capacité à exécuter de manière automatique des mouvements déterminés, en l'absence de toute paralysie des muscles. A 15 ans, elle vit une passe difficile, se sentant différente des autres et marquée par l'addiction aux drogues de sa mère : "C'est quelque chose dont je n'ai jamais parlé ouvertement, mais c'est une immense partie de moi, j'ai été victime de nombreuses vagues de dépression, d'anxiété, de haine de moi-même. J'avais tellement mal au fond de moi que je voulais cogner ma tête contre un arbre pour que la douleur s'arrête. Je ne me suis jamais ouvert les veines mais je me suis griffée jusqu'au sang. Je voulais simplement que quelqu'un m'emmène loin." Guérie depuis -notamment grâce à des psys et des médicaments-, la digne fille de Kate Moss semble avoir échappé à ses démons en passant du monde de la mode à celui du cinéma.

4 /10

Rihanna : la plus décomplexée

Rihanna : la plus décomplexée

Même avec des mois d’entraînement, il nous sera des plus difficile d'acquérir la voix, le regard clair et le corps de Rihanna. Mais la chanteuse a aussi des vices qu'elle ne cache pas vraiment. Ruptures amoureuses compliquées, omniprésence sur les réseaux sociaux, goût de la fête invétéré, changement de couleur de cheveux effréné, humour pas toujours de bon goût, passion du shopping, fumage de joints et consommation d'alcool, la Barbadienne n'est pas la pop star sophistiquée et raffinée que son succès pourrait laisser penser. Bien qu’elle pèse presque 200 millions d’euros, elle aime passer les fêtes en famille, avec ses grands parents et sa meilleure amie, sur son île, ou s’arrêter dans un fast food pour déguster un burger bien gras. C'est sans doute ce qui fait que beaucoup de jeunes femmes sont plus touchées par la pop star punk que par la plus que parfaite Beyoncé (qui pourtant aime le poulet de chez Frenchy's, les concurrents familiaux de KFC et les imprimés de Topshop).

5 /10

Kirsten Dunst : la plus mélancolique

Kirsten Dunst : la plus mélancolique

Si l'actrice blonde au visage d'ange est aussi convaincante dans l'apocalyptique Melancholia de Lars Von Trier, pour lequel elle fut récompensée au festival de Cannes, il y a une raison à cela. Après le succès de Spiderman, qui l’a révélée au grand public, Kirsten Dunst a été contrainte de faire une pause à cause d'une longue dépression. Lors d’une interview accordée à la journaliste américaine Ellen DeGeneres, l'héroïne de Virgin Suicides et Marie-Antoinette a évoqué le mal être qui l’a étreinte, durant ces années difficiles. "Je ne me sens pas totalement à l'aise d'en parler mais oui, c'est une chose très personnelle et j'en ai souffert (…) En tant qu'actrice, on attend que vous soyez sensible et vulné­rable. Mais vous devez aussi être super sociable et sympa avec tout le monde. C'est une dichotomie étrange, c'est beaucoup demander à une seule personne. Ce n'est pas normal." Pour se préserver, la blonde au regard bleu lointain et mélancolique a fui les tapis rouges et refusé de grands rôles dans des blockbusters. Mais c'est bien sa fragilité qui fait en grande partie sa force émotionnelle sur pellicule.

6 /10

Jessica Alba : la plus healthy

Jessica Alba : la plus healthy

Son physique de bombe lui valant d'être régulièrement élue "femme la plus désirable de l'année" par les magazines masculins, n'a pas fait tourner la tête de Jessica Alba. L'actrice de Dark Angel et Sin City a décrit en 2013, dans son livre The Honest Life (traduit en français par la Vie tout simplement) un mode de vie des plus sains. Créatrice de The Honest Company en 2011, start-up philanthropique ayant pour but de faire découvrir aux parents des biens et services écologiques pour leurs enfants, l'actrice explique qu'elle aime aussi faire du shopping, du yoga, se balader dans la nature, s'occuper de ses deux filles, faire le marché, cuisiner et aime s'habiller de manière simple. En somme, la vie de Madame-Tout-Le-Monde. Extrait : "Je mange de la viande organique. Je n’ai pas le temps de nettoyer les couches en tissu. Je n’ai pas du tout la main verte alors si je devais faire mon propre potager, nous mourrions de faim." Sauf qu'elle n'a pas tout à fait notre compte en banque... En 2015, son entreprise était évaluée à 1 milliard de dollars, le magazine Forbes la classant alors comme "l'entrepreneuse la plus riche des États-Unis".

7 /10

Jennifer Lawrence : la plus drôle

Jennifer Lawrence : la plus drôle

Elle se casse la gueule sur tapis rouge, rigole très fort, jure, fait des blagues potaches à la télévision, se ridiculise, gaffe, prend des photos nues sur son téléphone (qui ont fuité) pour un boyfriend, avoue qu'on l'a parfois trouvé un peu trop ronde et qu'elle a souffert d'anxiété sociale, bref, Jennifer Lawrence est peut-être la star la plus proche de nous (avec un plus gros dressing et plus de moments de gloire au compteur). A longueur d'interview, l'égérie Dior ne cesse d'ailleurs de répéter qu'elle tient à mener une vie normale en dehors des plateaux, comme passer du temps avec sa meilleure amie, ne pas avoir d'assistante personnelle. Un peu la BFF rêvée... C'est sans doute cette "banalité" affichée qui fait que l'on s'émeut de l’honnêteté qu'elle dégage sur grand écran.

8 /10

Lana Del Rey : la plus romantique

Lana Del Rey : la plus romantique

Comme tout le monde, Lana Del Rey souffre de ses peines de cœur, dont elle fait des chansons émouvantes, telle une éternelle romantique d'un autre temps. Et lorsqu'elle ne pose pas en robe digne du Hollywood des années 50 pour les magazines de mode, elle parcourt les rues de Los Angeles en jean, t-shirt et ballerines. Elle a même été aperçue par des paparazzis en train de s'acheter comme toute New-Yorkaise qui se respecte (quand elle y vivait avant L.A), une carte de transport d'une dizaine d'euros alors que sa fortune était déjà à l'époque estimée à  8,7 millions d’euros. Groupie dans l'âme (elle est allée jusqu'à avoir des liaisons avec Marilyn Manson et le chanteur des Guns N' Roses, qu'elle admirait), cinéphile (elle ne jure que par David Lynch) et autodidacte (elle a appris seule la guitare), elle a débuté avec des vidéos à l'esthétique homemade qu'elle a réalisées. Alors que la presse à scandale lui a souvent reproché ses lèvres et son visage non naturelles, la diva semble avoir su rester proche de celle qu'elle était, adolescente (une grande sensible), de sa sœur, Chuck Grant et de ses parents (dont elle poste souvent des photos sur Instagram) ainsi que de ses fans, qu'elle embrasse chaleureusement et remercie après chaque concert. On n'en fait plus des comme ça....

9 /10

Scarlett Johansson : la plus simple

Scarlett Johansson : la plus simple

Des courbes de vraie femme, des tatouages un peu ratés, des erreurs stylistiques sur tapis rouges, une vie discrète, des rêves d'autre carrière (elle voulait être chanteuse et a d'ailleurs enregistré un album de reprises de Tom Waits), des origines sociales désargentées et des notes très moyennes à l'école, Scarlett Johansson est si simple dans la vraie vie, qu'elle a même épousé en octobre 2014 un nobody, rencontré lors d'une fête au Pompon, à Paris. Depuis novembre 2012, elle est en couple avec Romain Dauriac, un Français ancien éditeur du magazine Clark, auquel elle s'est fiancé en août 2013 avant de donner naissance en septembre 2014 à leur premier enfant, Rose Dorothy Dauriac. En interview, elle a aussi précisé être monogame et "contrairement à ce qu'on peut penser, ne pas du tout être libertine". Autre preuve que Johansson n'est pas snob, elle avoue aimer le fromage, déclarant qu'il s'agit là de son "plus grand vice. Rien d'autre ne règne sur ma vie". Voilà qui nous change un peu des jus verts, du kale et des graines germées.

10 /10

Kate Moss dans l'easy jet : la plus « low cost »

Kate Moss dans l

Si certaines stars prennent le métro (comme Mariah Carey ou Katie Holmes), certaines n'hésitent pas à voyager en classe éco. C'est le cas de Kate Moss. En juillet 2014, elle embarquait via EasyJet très éméchée, semant la zizanie à l'embarquement d'un vol depuis Bodrum, en Turquie. Voulant à tout prix rentrer à Londres, le mannequin s'était présenté au guichet sans billet et sous l'emprise de l'alcool alors qu'elle venait de sortir d'une cure de détox au centre turc LifeCo de Göltürkbükü. En 2015, elle remet le couvert. A l'aéroport de Luton, non loin de Londres (toujours en provenance de Bodrum) elle prit une nouvelle fois un vol EasyJet et causa un retard à l'arrivée. Revenant de quelques jours de vacances à l'occasion de l'anniversaire de Sadie Frost, l'ex-femme de Jude Law, elle avait insulté à bord le personnel refusant de lui servir à boire et alla elle-même se chercher une bouteille de vodka en cabine. Résultat ? La police escorta la brindille à l'extérieur de l'avion. Et si Kate, elle-aussi, ne supportait juste pas les plats sandwichs en plastique vendus par la compagnie ?

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.