21
  • Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

5 vraies raisons de tomber amoureuse de Robert Pattinson

C Il est aimant C C 5

Malgré les espoirs secrets de nombreuses filles qui se voyaient déjà consoler un Robert Pattinson fraîchement célibataire, le duo "Robsten" semble reparti de plus belle. Mais comme on avait envie de remuer le couteau dans la plaie, on vous donne 5 bonnes raisons de tomber amoureuse du beau british. Elle en a de la chance, Kristen !

LIRE LA SUITE
1 /5

C'est un artiste accompli...

C

...bien plus qu'un vampire abstinent. Maintenant qu'il en a fini avec son rôle de jeune premier, Robert a tout le temps de se concentrer sur son nouveau virage artistique. S'il a déjà réussi à affirmer auprès des critiques, des réalisateurs et même du public qu'il était un acteur complet (il a joué un Salvador Dali très ambigu sur ses attirances dans Little Ashes, et incarné l'ambitieux Bel Ami de Maupassant dans le film du même nom), il ne compte pas s'arrêter là : il jouera dans le prochain Cronenberg, qui apparemment ne peut plus se passer de lui, interprètera Lawrence d'Arabie aux côté de Naomi Watts et Jude Law dans le film de Werner Herzog et dans un thriller psychologique sur la traque de Saddam Hussein. Des choix ambitieux et compliqués qui achèveront de briser son image de vampire à paillettes, et qui prouvent que Robert est intelligent. Grand amateur de littérature, on sait qu'il prépare ses rôles en lisant énormément.
Autre corde à son arc : la musique. Comme sa soeur Lizzie, qui est chanteuse et compositrice, Rob est musicien. Guitariste, pianiste et chanteur, il a même réussi à glisser deux morceaux qu'il interprète dans la B.O. du premier Twilight, et trois dans celle du film How To Be. Mais ce n'est pas tout de suite que vous pourrez acheter le premier album de l'acteur : d'après Rob, la musique est un "plan de secours si [sa] carrière d'acteur est un échec", ce qui n'est manifestement pas pour tout de suite. Robert a toujours su qu'il voulait devenir acteur, déjà petit. Sa courte carrière de mannequin adolescent et androgyne n'aura été qu'un détour.

2 /5

Il est aimant

Il est aimant

Rares sont les stars qui n'apparaissent pas en couverture des magazines people pour leurs frasques et leurs amours tumultueuses. Si Robert a fait les frais des paparazzi, c'est plus pour la curiosité émanant de sa relation avec Kristen Stewart (ensemble ? Pas ensemble ? Plus, de nouveau ?) que pour ses écarts de conduite. Très proche de sa famille, il semble avoir pardonné à ses sœurs aînées de l'avoir travesti et surnommé "Claudia" jusqu'à ses 12 ans. Dans son cercle d'amis, on compte autant les vieux potes que les collègues acteurs super cool comme Tom Sturridge et sa fiancée Sienna Miller. Et lorsque son monde s'effondre en apprenant que sa chère Kristen l'a trompé avec le réalisateur de Blanche Neige et le chasseur, c'est chez son amie Reese Witherspoon, avec qui il a partagé l'affiche de De l'eau pour les éléphants, qu'il se réfugie.
D'ailleurs, après quelques semaines de distance nécessaire, Robert décide de pardonner à sa Bella. Car malgré son succès auprès des femmes et cette trahison, Robert n'envisage pas de vivre sans Kristen Stewart qu'il aime depuis 4 ans : les rumeurs disent même qu'il allait faire sa demande en mariage avant le "Kristen Gate". Ses amis disent qu'il est complètement fou d'elle, et lui-même a du mal à cacher son affection pour son amoureuse, pourtant très pudique. S'il y a bien un mot qui revient en boucle lorsque ses proches parlent de Rob, c'est "loyal". Prends-en de la graine, Kristen.

3 /5

C'est un beau gosse !

C

Certes, ce n'est pas imberbe et scintillant dans la saga Twilight qu'il est le plus à son avantage. Bloqué pour l'éternité à 17 ans, Robert/Edward doit cultiver une image juvénile, alors que l'acteur a aujourd'hui presque 10 ans de plus que son personnage. Heureusement, dans ses autres films et sur tapis rouge, on retrouve un Robert moins lisse, plus adulte, voire canon, bien que quelque peu hirsute. Certaines vouent un culte à ses cheveux, quand d'autres les trouvent carrément gras. Une chose est sûre : il ne laisse personne indifférent, et on n'est pas surprise en apprenant qu'avant être acteur, Rob était mannequin, et qu'il sera le prochain visage des parfums Dior Homme.
Mais plus qu'un simple corps, Pattinson dégage quelque chose d'assez captivant : on craque sur son côté dark dans Cosmopolis de Cronenberg, et sur son humour british dans ses interviews. Alors qu'on lui pose toujours les mêmes questions, Robert tente à chaque fois d'y répondre différemment, et feint un réel intérêt aux séances de promo qu'il aurait en horreur. Charismatique, drôle, sexy et attentif, l'homme parfait en somme.

4 /5

C'est un homme déterminé

C

Sa copine le trompe ? Il lui pardonne. On pense qu'il ne peut jouer que dans des films pour ados ? Il surprend tout le monde en jouant un trader sans âme. Il faut être sacrément solide pour affronter une tempête médiatique aussi énorme que celle que le couple a vécu : paparazzi qui siègent devant leur maison, commentaires des "proches" dans la presse, en plus de la trahison qu'il a vécu, Rob doit gérer avec cette sur-médiatisation dont il se serait bien passé. Malgré les avis divergents et les amis qui lui conseillent de quitter Kristen, Rob décide de redonner une chance à leur histoire. Peu de mecs auraient fait pareil.
Et niveau carrière, il a connu à la fois le désert comme le succès soudain et subit. Et la force de Rob, c'est de faire à la fois la couverture de CosmoGirl, Playgirl ou Seventeen et de Vanity Fair, GQ et Les Inrockuptibles. Succès mainstream et caution indie ? Comme d'autres ex-acteurs-à-filles (Ben Affleck, Zac Effron ou Leo DiCaprio) Robert gère sa carrière avec intelligence et talent. Contrairement à son rôle dans Bel Ami, où il jouait un homme sans autre don que celui de séduire les femmes d'influence, l'Anglais ne doit son succès qu'à lui seul. Sous des airs nonchalants, Pattinson sait ce qu'il veut, et l'obtient. Bientôt un Oscar ?

5 /5

C'est un mec humble

C

Quand le monde entier connait les détails les plus insignifiants de sa vie, qu'un troupeau de teenagers hystériques hurle son nom et fond en larmes à chaque apparition publique, Robert semble prendre son succès avec sérénité, et surtout recul. Quand Yann Barthès l'interviewe dans son Petit Journal, il demande au public de ne faire aucun bruit pour accueillir la star sur son plateau. Déconcerté, Rob admet qu'il ne se lasse pas des applaudissements, même s'il ne comprend pas trop la folie qui entoure Twilight.
Car avant d'incarner le vampire "végétarien", le succès n'a pas toujours été au rendez-vous : plusieurs rôles au théâtre lui passent sous le nez, il est coupé au montage de Vanity Fair : La Foire aux vanités de Mira Nair, et après son rôle discret de Cédric Diggory dans le volet 4 d'Harry Potter, il ne tourne que dans deux obscurs téléfilms anglais, et devra attendre trois ans avant de revenir au cinéma, justement dans Twilight. La galère, il connait, et la réputation d'acteur à minettes aussi... jusqu'aux succès de Remember Me et surtout de Cosmopolis qui l'imposent comme un acteur sérieux. Pour autant, il cultive son flegme britannique et une grande autodérision.

Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.