Actuellement en kiosque !

GL cover mag Août 2017 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir

Accouchement : les choix étonnants des célébrités

Gisèle Bündchen ou l’accouchement méditatif Katie Holmes ou l’accouchement en silence Demi Moore ou la grossesse avant-gardiste Jessica Alba, ou l’accouchement comme dans un film 6

En silence, sans anesthésie ou à la maison : certains accouchements sont plus mémorables que d’autres ! Alors que Beyoncé aurait décidé de donner naissance à ses jumeaux à domicile, retour sur les accouchements les plus originaux des stars.

LIRE LA SUITE
1 /6

Gisèle Bündchen ou l’accouchement méditatif

Gisèle Bündchen ou l’accouchement méditatif

En 2009, l’ancien ange de Victoria’s Secret se prépare à son accouchement à grand renfort de cours de yoga et de méditation. Le jour J, Gisèle Bündchen donne vie à Benjamin chez elle, dans un bain d’eau chaude. "Ça n’a pas été douloureux. J’étais très concentrée et me disais qu’à chaque contraction, le bébé se rapprochait de moi", explique le top quelques semaines plus tard à la télévision brésilienne, ajoutant qu’elle n’a pas été médicamentée, voulant "être consciente et présente pour ce qui arrivait". Presque irritante de tant de perfection, Gisèle Bündchen va même jusqu’à assurer que "le jour suivant", elle "march[ait], fais[ait] la vaisselle et prépar[ait] des pancakes" !

2 /6

Katie Holmes ou l’accouchement en silence

Katie Holmes ou l’accouchement en silence

En couple avec Tom Cruise, adepte de la Scientologie, au moment de son accouchement, Katie Holmes se voit encouragée à accoucher en silence. "On prononce le moins de mots possible. Les gémissements et les pleurs, évidemment, c’est normal. Mais le but est de donner la vie de la manière la plus paisible et douce possible", expliquait elle-même Kelly Preston en 2011. Elle aussi a suivi ce précepte imposé par la Scientologie pour la naissance de Benjamin, le fils qu’elle a eu avec John Travolta.

3 /6

Demi Moore ou la grossesse avant-gardiste

Demi Moore ou la grossesse avant-gardiste

En 1991, Demi Moore pose pour Annie Leibovitz pour ce qui deviendra l’une des photos les plus commentées du siècle : elle, entièrement nue et enceinte de 7 mois en couverture de Vanity Fair. Alors que le public et les médias se remettent tout juste de cette parution, l’actrice, alors épouse de Bruce Willis, surprend encore en décidant d’accoucher à domicile. En 1991, elle donne ainsi naissance à Scout chez elle, tout comme elle l’avait fait en 1988 avec Rumer et le refera en 1994 avec Tallulah.

4 /6

Jessica Alba, ou l’accouchement comme dans un film

Jessica Alba, ou l’accouchement comme dans un film

"Je n’ai pas crié, j’étais vraiment zen", assure Jessica Alba après son premier accouchement silencieux. "Le travail ressemblait plus à de la méditation. J’ai fait des exercices de respiration de yoga. J’étais concentrée", poursuit l’actrice et it-gitl dans les pages de OK ! Magazine, posant avec Honor Marie dans les bras quelques semaines après sa naissance.

5 /6

Cindy Crawford, ou l’accouchement intimiste

Cindy Crawford, ou l’accouchement intimiste

Elle, dans son propre lit, son époux, une sage-femme et une infirmière à ses côtés : voilà comment Cindy Crawford a accouché de ses enfants. "Quand j’ai appris que j’étais enceinte, je me disais que j’aurai recours à une péridurale. Mais ensuite, j’ai commencé le yoga prénatal. C’était le premier endroit où j’entendais qu’il y avait d’autres façons de faire", confie le top sur son blog. "J’ai accouché moi-même mon bébé et cela m’a donné tellement de forces. Je suis une grande défenseure des accouchements à domicile lorsque la grossesse est saine", explique Cindy Crawford, précisant qu’aucune visite n’a été permise les trois jours suivant la naissance de son fils Presley. "Nous avons gardé ce moment pour nous, pour nous remettre de ce qui venait d’arriver", précise-t-elle.

6 /6

Miranda Kerr, ou l’accouchement conscient

Miranda Kerr, ou l’accouchement conscient

Elle aussi a renoncé à prendre quelconque médication. Comme elle l’explique au Daily Telegraph en 2011, Miranda Kerr a choisi d’accoucher de manière 100% naturelle et l’actrice se montre honnête sur les conséquences : "Je n’ai jamais autant souffert de ma vie, mais j’étais totalement présente du début à la fin, concentrée sur ma respiration et méditant". "Je n’arrêtais pas de me dire "Comment les femmes font-elles ça ? Si elles y arrivent, je peux le faire aussi". J’étais déterminée. A un moment, j’ai vraiment cru que j’allais mourir et j’ai quitté mon corps, comme si je me regardais moi-même d’en haut. Je pense que lorsque vous traversez une telle chose, plus rien ne vous déconcerte, cela remet tout en perspective", explique-t-elle.

Laura Boudoux
Loginnn

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.