• Minute Crush
  • Calendrier de l

Actuellement en kiosque !

GL cover mag Mai 2016 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
Inboard

Rumeurs de divorce avec Jay-Z : Beyoncé aurait-elle déjà tout chanté ?

Rumeurs de divorce avec Jay-Z : Beyoncé aurait-elle déjà tout chanté ?

Quand on écoute le dernier album de Beyoncé, certaines de ces chansons prennent une tournure amère à la lumière des rumeurs de divorce qui gravitent autour du power couple qu’elle forme avec Jay-Z. Et si Queen B avait tout annoncé ? Décryptage en vidéos.

Alors que la tournée On The Run de Jay-Z et Beyoncé bat son plein, les rumeurs de divorce enflent. Depuis l’épisode violent de l’elevator gate, avec Jay-Z qui se fait taper par Solange dans un ascenseur (dispute toujours inexpliquée à ce jour), le changement en direct sur scène des paroles de Resentment (ressentiment) par Beyoncé n’a fait qu’ajouter de l’huile sur le feu pour les fans les plus inquiets. Allant dans le sens des nombreuses suspicions d’infidélités qui pèsent sur Jay-Z (avec la styliste Rachel Roy, Rita Ora, Rihanna et même la chanteuse Mya, qu’il soutiendrait financièrement), Beyoncé a en effet changé deux vers de la chanson lors de leur concert à Ohio début juillet, où il est question d’une femme trompée qui dit à son amoureux : "I’ve been riding with you for six years" (je suis à tes côtés depuis 6 ans). La langue de Beyoncé aurait-elle fourché ? Quoiqu’il en soit, Queen B a doublé la mise cette fois en chantant "12 years", chiffre bien plus proche du nombre d’années de sa relation avec son rappeur de mari. Les fans l’ont tout de suite remarqué, et la twittosphère était en émoi. Beyoncé confirmait-elle ainsi les infidélités de son mari ?

Première version de Resentment :
I'll always remember feeling like I was no good / Like I couldn't do it for you like your mistress could Been ridin' with you for six years [...] I gotta look at her in her eyes and see she's had half of me.
Version 2014 :
I'll always remember feeling like I was no good / Like I couldn't do it for you like that wack bitch could Been ridin' with you for twelve years [...] I gotta look at her in her eyes and see she's had half of me. She ain't even half of me. That bitch will never be.

Si Beyoncé a riposté en mettant en ligne des photos de sa happy family sur Instagram, les fans et les autres sont de moins en moins dupes…

On The Run Tour – où la rumeur dit encore que des conseillers conjugaux sont aux côtés de Beyoncé et Jay-Z – ne serait-il que la dernière opération marketing du power couple, bien décidé à empoché un jackpot avant d’annoncer leur rupture en septembre ? Bien que Beyoncé ait toujours décrit de multiples et différents sentiments amoureux tout au long de sa discographie – et qu’il vaut mieux ne pas sur-interpréter, on peut malgré tout retracer en vidéoclips son histoire d’amour avec Jay-Z, afin de voir voir s’ils vont, ou pas, inéluctablement vers leur fin… D’ailleurs, ne l’a-t-elle pas déjà chanté dans son dernier album ?

Le duo qui annonce la couleur : '03 Bonnie & Clyde (2002)

"Just me and my girlfriend… " C’est dans l’album de Jay-Z que le duo se forme d’abord, pour chanter leur amour de façon gangsta en rendant hommage à Prince et 2Pac dans les paroles. La chanson annonce la couleur : Beyoncé est sa girlfriend, mais un peu plus encore : ils sont partners in crime, et c’est d'ailleurs sur cette même thématique que leur tournée On The Run joue.

La consécration de leur amour : Crazy in Love (2003)

Beyoncé a tout juste 20 ans, et après avoir travaillé avec Jay-Z, les voici qu'ils tombent amoureux, jusqu’à aboutir à ce duo endiablé dans Crazy In Love, chanson de la décennie des années 2000, qui symbolise parfaitement leur union, sublime et explosive, où elle avoue être "dingue d’amour" :

Le power couple : Upgrade U (2006)

Dans Upgrade U, Beyoncé susurre à l’oreille de Jay-Z pour lui expliquer qu’il a besoin d‘elle pour s’upgrader, monter en grade. Le power couple confirme et signe : ensemble, ils font la paire, oui, mais surtout la bonne addition sur la facture. Avant d’être en tête de liste des 100 personnalités les plus influentes du monde dans le classement Billboard et Forbes 2014, Beyoncé avait bien compris l’étendue de son pouvoir, avec Jay-Z à ses côtés… Est-ce pour cela qu'au lieu de le quitter face aux rumeurs de liaison avec Rihanna, elle a préféré en faire un hit, Ring The Alarm ?

L’amour simple, avec Halo (2008)

Chanson d’amour candide issue de I Am... Sasha Fierce, Beyoncé est encore loin de l’hypersexualité de son dernier album : dans ce clip doux à l’esthétique de Fame, elle danse et loue l’aura du mec qu’elle aime. C’est chou, la chanson frise la dévotion religieuse sur fond de câlins sur canapé le dimanche matin, mais c’est ça l’amour, non ?

L’explosion de joie : Love on top (2011)

Enceinte lors du tournage du clip, Beyoncé chante haut et fort l’effet de son amour à l’aube de sa maternité : Jay la rend heureuse, c’est celui qu’elle aime et qu'elle "neeeeed" !

Malgré des chansons emblématiques où Beyoncé nous montre sans ménagement sa nouvelle féminité (Grown Woman, Pretty Hurts, Super Power) plus forte et mature, son cinquième album, globalement plus dark que les autres et moins dansant, a néanmoins deux autres thèmes prédominants : le sexe et la possession amoureuse. Beyoncé, lassée des incartades de son mari, a-t-elle décidé d’affronter enfin les fantasmes qui s’imposent à elle ? Qu’elle les traverse dans Hunted, ou qu’elle tente de le chauffer à bloc dans Rocket, Queen B a cependant un amer message à passer.

L’amertume revient : Jealous (2013)

D’abord, elle est jalouse, comme le titre de la chanson le fait comprendre sans trop de ménagement ; elle en a assez d’attendre que son mec rentre, qu’il lui mente, mais bon, elle finit quand même par décider de revenir en courant dans ses bras... Notons au passage l’incroyable silhouette de l’homme du clip, à la fin, véritable sosie à capuche de Jay-Z.
.

Dernier appel : Mine (2013)

Il semble que c’est dans son duo avec Drake que Beyoncé admet la vérité, toute la vérité. La chanson commence fort, avec ces vers dès le premier couplet :
I've been watching for the signs / J’ai cherché un signe
Took a trip to clear my mind / Voyagé pour me changer les idées
Now I'm even more lost / Maintenant je suis encore plus perdue
And you're still so fine, oh my oh my / Et toi ça va toujours bien ohlala
Been having conversations about breakups and separations / J’ai eu des conversation à propos de ruptures et de séparations
I'm not feeling like myself since the baby / Je ne me sens plus moi-même depuis le bébé
Are we gonna even make it? Oooh / Va-t-on y arriver ?

Bref, pour que ça le fasse, il faut qu’il soit “sien”, et qu’elle soit à lui. Fini les conneries ?
 

L’ultime duo ? Drunk in Love (2013)

Le vrai duo que tous attendaient, Beyoncé et Jay-Z ne pouvaient pas ne pas l’offrir à leurs fans. Écho une décennie plus tard de Crazy In Love, cette fois, ils ne sont pas fous l'un de l'autre, ils sont saoûls, et si la chanson est ultra sexy, elle est quand même basée sur une bonne gueule de bois : Beyoncé se réveille sur le sol de la cuisine, en se demandant comment the hell elle s’est retrouvée là…

Avant d'en avoir le cœur net à la fin de leur tournée quant à leur séparation, voici quelques gifs qui nous montrent que probablement... on ne se remettrait pas du divorce de la famille Carter.


 

LIRE LA SUITE
Inread
Loginnn

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.